Bela Unilu : un protocole contre le Covid-19 made in République Démocratique du Congo

Le secteur de l’enseignement supérieur et universitaire en République Démocratique du Congo restera l’un des secteurs qui a le plus contribué à la riposte contre la pandémie de Coronavirus en cette période de grandes inquiétudes et surtout quand l’on sait que tous les chercheurs sont en quête d’une remède miracle pour soulager les ravages qu’a déjà causé ce fléau avec des nombres des morts dont seul Dieu sait.

Thomas Luhaka honoré

 Le ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, Thomas Luhaka Losendjola, a été agréablement surpris par une bonne nouvelle provenant de l’une des plus prestigieuses universités du pays, l’Université de Lubumbashi où les professeurs et chercheurs n’ont pas été de toutrepos dès l’annonce du premier cas du patient atteint de Covid-19 en Rdc.

C’est pourquoi, une équipe de professeurs-chercheurs, Michel Ekwalanga et Philomène Lungu, est venue présenter au numéro un de l’Enseignement Supérieur et Universitaire les fruits de ses recherches : un protocole dénommé « Bela Unilu ».

Le Ministre de l’ESU, Thomas Luhaka et les chercjheurs de l’Unilu qui ont mis au point Bela Unilu

Quid  Bela Unilu ?

Selon les deux chercheurs reçus par le ministre Luhaka, jeudi 14 mai, « Bela Unilu » est une solution efficace pour stopper la propagation du Covid-19.

Le couple de chercheurs a notifié que ledit protocole passe cette fois-ci à l’étape de test clinique.

Pour le patron de l’Enseignement supérieur et Universitaire, cette réponse congolaise à la riposte contre le Covid-19 devrait être une interpellation pour le monde universitaire et scientifique afin que tous ceux qui y prestent mettent en pratique la troisième mission de l’Esu qui est de « servir la communauté ».

Il faut dire que la pandémie à Coronavirus est une période particulière qui  permet aux érudits congolais de se réveiller de leur torpeur et de s’exprimer à travers toutes ces découvertes et protocoles, comme qui dirait : « A quelque chose, malheur est bon ».

Jacques Kalokola

Lire :  Covid-19 : Absence de lave-mains à Muramba (Nord-Kivu), la société civile s'inquiète

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.