Programme de 100 jours: L’Office des routes accuse Crec 7 /RDC de bloquer la reprise des travaux au Kasaï central.

Le Directeur General de l’office des routes l’Ingénieur Herman Mutima Sakrine accuse, dans une lettre du 14 février 2020 adressée au Directeur général de Crec 7 RDC, une société chinoise, de bloquer la reprise des travaux débutés dans le cadre du programme d’urgence de 100 jours du président Félix Tshisekedi, dans la province du Kasaï central.

Je viens par la présente vous rappeler qu’en date du 15 janvier 2020 et à mon initiative, une réunion de concertation s’était tenue à la direction générale de l’Office des routes entre Crec 7/RDC, le gouvernement provincial du Kasaï central, et l’Office des routes, pour examiner les modalités de reprise  par Crec 7 , des travaux“, écrit le DG de l’Office des routes, qui précise que cette réunion avait permis d’identifier les causes de blocage et les pistes de solution pour la reprise des travaux.

L’Office des routes constate que jusqu’à ce jour, aucune suite n’a été réservée à ce courrier, ce qui continue à bloquer la reprise des travaux. Vous voudrions être fixé sur les motivations de silence“. Ajoute la lettre.

Dans le procès verbal qui avait sanctionné la réunion tripartite du 15 février, il était convenu de la reprise rapide des travaux, Crec 7 / RDcongo ayant déjà reçu l’argent de la partie congolaise.

Notons que ces travaux devaient s’effectuer sur les axes routiers kananga- Lac Munkamba, kananga – kalamba Mbuji où deux ponts devaient être jetés.

Joseph Mabanza Wakwansampi

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.