Kananga : Les retournés d’Angola dans la rue pour exiger leur prise en charge sociale

Les retournés volontaires de l’Angola depuis le mois de septembre 2019, ont pris l’assaut aux heures matinales de vendredi 14 février 2020, les rues de Kananga, chef lieu de la province du Kasaï central, pour dénoncer les mauvaises conditions de vie qu’ils mènent depuis un certains temps.

Selon eux, depuis leur retour d’Angola au mois de septembre 2019, par leur rapatriement mené par le gouvernement provincial et l’UNHCR, ils vivent des moments très difficiles suite à la précarité de leurs conditions de vie sociale, s’estimant abandonnés par l’autorité publique, première à avoir initié et exigé leur retour à Kananga.

Ils disent ne pas bénéficier de la part du Pouvoir public des vivres et non vivres pour la satisfaction de leurs besoin, pendant toute cette période de leur hébergement dans les sites de Nkonko et Muimba, leur octroyés par un chef traditionnel du coin.

C’est ainsi que par cette marche, ces retournés volontaires de l’Angola exigent leur prise en charge par le gouvernement congolais afin de faciliter leur réintégration sociale et l’amélioration de leurs conditions de vie, car ils déclarent avoir des enfants à scolariser, des femmes enceintes et des malades.

Joseph Mabanza Wakwansampi/Kananga

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.