Beni: 176 éléments Fardc ont été spécifiés en guerre de jungle pour lutter contre les Adf

Au moins 170 militaires du 134e bataillon des forces armées de la République démocratique du Congo ont suivi une formation de 3 mois sur les opérations dans la jungle, la progression dans la jungle, et la Technique anti embuscade.

La cérémonie de clôture de la formation s’est effectuée ce mercredi 05 février 2020, dans les installations de la base de la Monusco, qui a pilonnée celle-ci, devant plusieurs autorités politico-administratives, militaires et civiles.

Selon le commandant de la 3em zone de défense, cette formation a été donnée à cette unité de force rapide, en vue de spécialiser les forces sur la guerre de jungle à laquelle elle se heurte dans le combat contre les Adf dans la forêt.

L’officier supérieur des Fardc a salué le courage et l’engagement des ces hommes pour avoir  fait preuve de bonne connaissance sur la matière au vu de leurs côtes satisfaisantes. Le général Fals Kabwe a cependant émis le vœu de voir les récipiendaires  valoriser la formation afin d’observer et enregistrer les succès sur le champ d’honneur où ils seront pragmatiques.

Cependant, le maire de Beni qui a aussi assisté et participé à la clôture de cette  formation, a demandé aux bénéficiaires de la formation utiliser la connaissance de leur formation aussi bien dans le combat contre les Adf, mais aussi à la sécurisation et protection de la  population victime des affres de la guerre leur  imposée  par les Adf.

Notons que cette formation à été conduite par le groupe mobile d’inspecteur de guerre de jungle venu du Brésil sur appel de la Monusco et à été couronnée par la remise des brevets aux récipiendaires.

Azarias Mokonzi/Infocongo.net Beni

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.