La RDC et ses voisins renforcent les mécanismes de lutte contre Ebola

La ville de Goma, en province du Nord-Kivu, a abrité mardi 21 octobre 2019 une réunion de haut niveau des ministres des pays d’Afrique centrale ayant le secteur de la Santé dans leurs attributions.

Organisées par le gouvernement de la RD Congo, ces assises ont permis aux pays participants de mettre l’accent sur l’urgence à adopter un accord de partage des données en temps opportun axé sur la flambée de la fièvre hémorragique à virus Ebola et d’autres menaces pour la santé publique dans les pays de la sous-région.

L’initiative de la République démocratique du Congo, à travers son ministère de la Santé et le secrétariat technique du Comité multisectoriel de la riposte à la maladie à virus Ebola, en partenariat avec le Centre africain de prévention et de lutte contre les maladies et l’Organisation mondiale de la santé, a permis de regrouper les ministres des deux Congo, de l’Angola, du Burundi, de la Centrafrique, du Rwanda, du Soudan du Sud, de l’Ouganda, de la Tanzanie et de la Zambie.

Renforcer et mutualiser les efforts

L’occasion était propice pour les pays ayant en partage la sous-région de l’Afrique centrale de saisir l’appel au renforcement et à la mutualisation des efforts de prévention et de lutte contre cette épidémie qui sévit particulièrement en République Démocratique du Congo.

La mise en place d’un cadre de concertation entre la RDC et ses 9 pays voisins permettra de mener une lutte commune pour venir à bout de cette maladie qui a causé la mort de plus de deux mille personnes.

Lire :  RDC-Beni : Sans nouveau cas, la fin de la 13e épidémie d’Ebola sera déclarée le 15 décembre

L’outil de collaboration transfrontalière vise également à mieux préparer la riposte et répondre à l’épidémie d’Ebola, déclarée dans la partie-est de la RDC depuis le 1er août 2018, ainsi qu’à assurer un partage opportun des informations critiques pour une réponse rapide et un contrôle de cette maladie.

Le vice-ministre de la Santé de la RDC, Albert Mpeti Biyombo, qui a ouvert cette rencontre, a affirmé que cette dixième épidémie est désormais sous contrôle grâce aux efforts du gouvernement et de ses partenaires, y compris l’engagement progressif de la communauté.

L’orateur a annoncé l’élaboration d’un plan d’actions pour la coordination et la collaboration avant d’envisager, au cours de prochaines activités postérieures à cette réunion, la création d’une plateforme technique sur le Web pour le partage d’alertes et des données sur les maladies cibles.

Parmi les voisins de la RDC, seul l’Ouganda a enregistré quatre cas d’Ebola sur son territoire.

Raymond Befonda

Leave a Reply

Your email address will not be published.