Revue de la presse R.D Congolaise, vendredi 18 octobre 2019

Après avoir passé au peigne fin le projet de budget de l’Etat pour l’exercice 2020, arrêté provisoirement à environ 7 milliards de dollars américains, l’on s’achemine vers une refonte de cette loi de finances avant son arrivée à l’Assemblée nationale, comme en témoignent les journaux parus à Kinshasa.

Forum des As titre que le Premier ministre va déposer le projet de budget au bureau de la Chambre basse.

Selon le quotidien, sauf changement de dernière minute, le chef du gouvernement, Sylvestre Ilunga Ilukamba fera lui-même le déplacement pour l’hémicycle pour déposer le premier projet de budget post-alternance pour l’exercice 2020, avant la fin de ce mois.

Sur ce même registre, Ouragan FM écrit que Félix Tshisekedi juge maigre le budget de 10 milliards de dollars. Selon ce média, le chef de l’Etat qui juge maigre le budget 10 milliards, a annoncé que tous les moyens seront disponibilisés pour une bonne canalisation des recettes. Il l’a dit mercredi 16 octobre à Kinshasa, à l’occasion du lancement de son programme de lutte contre la pauvreté et les inégalités.

Il ressort de ce canard que le gouvernement ne compte que sur 17% d’appui budgétaire extérieur soit environ 1,7 milliard de dollars, indique Ouragan FM.

Pour sa part, Média Congo qui revient sur l’Assemblée nationale, titre que trois projets de loi sont adoptés

Les députés nationaux ont adopté ce vendredi 18 octobre 2019 les trois projets de loi soumis en examen à l’assemblée plénière, jeudi 17 octobre. C’est le vice-ministre des finances, Mata M’Elanga Junior qui en a fait l’économie des données.

Il s’agit du projet de loi autorisant la ratification de l’accord de financement additionnel n°6287-ZR du 21 septembre 2018 conclu entre la République démocratique du Congo et l’Association internationale de développement, au titre du projet d’appui au développement des micros, petites et moyennes entreprises.

Sur un autre registre, La Tempête des Tropiques renseigne qu’à la Céni, la bataille pour la présidence engagée en coulisses

Le FCC, fort de sa majorité à l’Assemblée nationale, miserait sur une personnalité musulmane, alors que les catholiques et les protestants voudraient présenter respectivement Isidore Ndaywel et Abraham Djamba.

Le quotidien qui cite La Libre Belgique note que dans un article publié sur son site web jeudi, la bataille pour le remplacement de Corneille Nangaa à la présidence de la Commission Electorale Nationale Indépendante est déjà engagée en coulisse.

Média Congo fait savoir, pour sa part, que le premier ministre a interdit les rétrocessions des quotités d’inscription et minerval au ministère de l’ESU

Pour le journal en ligne, dans une note officielle adressée au ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, Thomas Luhaka, datée du 17 octobre, le premier ministre Ilunga Ilukamba suspend les rétrocessions des quotités d’inscription et minerval que les établissements d’enseignements universitaires versaient au ministère de l’ESU.

Raymond Befonda

Leave a Reply

Your email address will not be published.