Les Bakata Katanga créent la panique à Lubumbashi

La partie est de la ville de Lubumbashi s’est réveillée tôt ce vendredi  11 octobre matin sous une panique totale,  suite à une incursion des miliciens Mai-Mai Bakata Katanga.

En effet, plusieurs sources ont signalé la présence de ces miliciens dans la commune annexe et à la Ruashi,  où ils seraient entrés par la route Forrest, avant d’être interceptés par les Fardc au niveau du marché Zambia.

A ce point, les affrontements auraient fait plusieurs morts parmi les forces de l’ordre et les soldats loyalistes, tout comme côté Bakata Katanga.

Des corps des Bakata Katanga, victimes de l’incursion dans la ville de Lubumbashi

Selon les sources jointes dans la matinée, la situation était très critique et une panique généralisée a gagné la ville, les miliciens auraient atteint la salle de fête Philadelphia au quartier Luohoshi. Des escortes militaires se dirigeaient vers les quartiers précités.

Pendant ce temps, les activés sont à l’arrêt, et les écoles ont libéré les élèves, pendant que des crépitements des balles sont entendus.

Le ministre provincial de l’Intérieur s’est dirigé vers le marché Zambia, pour s’enquérir de la situation, où on signale plusieurs blessés par balles du côté des forces de l’ordre et militaires, qui sont conduits à l’hôpital militaire des la Ruashi

Lire :  Plusieurs morts lors de combats entre Fardc et des assaillants à Djailo, en Ituri

Leave a Reply

Your email address will not be published.