Les confessions religieuses coincent ilunkamba !

C’est dimanche 11 août 2019 qu’a pris fin la série des consultations qu’a initiées le premier ministre Ilunga Ilunkamba pour la formation du prochain gouvernement, le plus éléphantesque que le pays ait jamais connu avec 65 ministres.

A tout seigneur, tout honneur, c’est sur  le coup de 15 heures, heure de Kinshasa, que les deux familles ayant droit au « gâteau », une exclusivité FCC-CASH, d’après les derniers accords signés tambours battant il y a peu.

Cependant, les confessions religieuses qui ont été invitées à ces concertations par le Premier ministre n’ont pas manqué de placer leurs dièses en termes de recommandations pour éviter le retour à la case départ.

Ainsi, le vendredi 09 Août dernier à l’immeuble intelligent situé à la place Le Royal dans la commune de la Gombe, les chefs des confessions religieuses ont exprimé clairement leurs désidératas pour le futur gouvernement.

Pour le représentant des Eglises autochtones qui a ouvert le bal, le prochain gouvernement de la République Démocratique du Congo devrait s’occuper des soldes des hommes en uniformes afin de leur permettre de rendre des loyaux services à la nation jusqu’au sacrifice suprême : « Occupez- vous des hommes en uniformes. Il y a de l’insécurité parce que les militaires ne sont pas bien payés. Mobilisez les fonds pour augmenter le PIB du congolais à 5$ USD ».

Pour la Conférence Episcopale Nationale Congolaise, CENCO, tout passe par des « personnes intègres » qui doivent être irréprochables, a notifié le Secrétaire Général de cette structure catholique, Nshole Donatien : « La grande recommandation que la CENCO vous fait est de porter votre choix sur des personnes intègres qui n’ont pas la réputation d’avoir ruiné ce pays, des personnes capables de collaborer avec vous pour le bien être des congolais.»

 Enfin, pour l’Islam, la réussite de ce gouvernement passe préalablement par l’organisation des élections locales qui répondront à une double préoccupation à savoir la problématique de la restauration d’une vraie démocratie et de la question épineuse de l’identification des congolais : « Il y a la nécessité d’organiser les élections locales. La véritable démocratie est à la base, où la population vit avec les autorités. La question de recensement est aussi importante. Prenez à cœur et donnez une place de choix aux questions de recensement : », a conclu le représentant de l’Islam.

Les femmes et les personnes vivant avec handicap dans la danse

Le même Vendredi 09 août 2019, le réseau des femmes parlementaires aussi a été chez le « Premier » Ilunga, où les femmes ont réclamé leur quota de 45% leur reconnu par la constitution quant à leur représentation dans le gouvernement Ilunkamba.

La présidente de cette structure, Madame Anne-Marie Mbilambangu s’est dit confiante quant à la suite attendue : « Nous avons sollicité du Premier ministre qu’il veille à ce que toutes les lois votées en faveur de la femme soient mises en exécution. Et le premier ministre a promis qu’il fera de son mieux pour qu’il ait collaboration entre le prochain gouvernement et l’exécutif qu’il dirige. Nous voulons qu’il y ait au moins 45% de femmes dans le prochain gouvernement et nous comptons sur la bonne foi des chefs des partis politiques pour que les noms des femmes figurent sur les listes des candidats qu’ils ont remis au Premier ministre. »

Les personnes vivant avec handicap composées des personnes malvoyantes, malentendantes et celles souffrant d’autres handicaps ont à leur tour été chez le Chef de l’Etat, le même vendredi à la cité de l’OUA. Ce dernier les a rassuré que ce gouvernement comptera un ministère qui se chargera spécialement de leurs conditions de vie : « Il est inacceptable qu’un pays riche comme la RDC soit incapable d’améliorer les conditions de vie de sa population. »

In fine, le Premier Ministre Silvestre Ilunga Ilunkamba a fait savoir à tous que seul la composante FCC-CASH a droit au chapitre : « La répartition des postes est l’apanage de la coalition CASH-FCC majoritaire au parlement. »

Jacques Kalokola

Leave a Reply

Your email address will not be published.