Anthony Nkinzo Kamole Directeur de cabinet du président Tshisekedi

Anthony Nkinzo a été désigné comme le nouveau directeur de cabinet du président Félix Tshisekedi. Cette nomination a été annoncée le jeudi 13 juin lors de la diffusion d’une série d’ordonnances à la télévision nationale congolaise (RTNC). Ce n’est donc pas une surprise, tant la rumeur courait déjà depuis plusieurs mois dans la capitale congolaise.

En remplacement de Guylain Nyembo Mbwizya, qui a été nommé Vice-Premier ministre et ministre du Plan et de la coordination d’aide au développement dans le gouvernement Judith Suminwa, Anthony Nkinzo occupera désormais ce poste stratégique. Lire aussi : RDC : Après le gouvernement, nettoyage attendu au cabinet de Félix Tshisekedi – Infocongo

Anthony Nkinzo Kamole, nouveau Directeur de cabinet du président Félix Tshisekedi (ph droits tiers)

Cette décision intervient environ six mois après l’investiture de Félix Tshisekedi en tant que président, et elle ouvre la voie à une restructuration du cabinet présidentiel. À la suite des dernières élections générales et à la formation du nouveau gouvernement, certains membres du cabinet seront remplacés. Par exemple, Jacquemain Shabani, conseiller principal du président en matière politique et processus électoral, sera chargé du ministère de l’Intérieur, de la sécurité et des Affaires coutumières au sein du gouvernement Suminwa.

La dernière réorganisation du cabinet de Félix Tshisekedi remonte à l’année 2023. Selon les ordonnances diffusées à la télévision nationale en janvier et en mai, des personnes ont été mutées, d’autres écartées, et de nouveaux membres ont été nommés. Certaines fonctions ont également été supprimées.

Quelles sont les responsabilités du directeur de cabinet ?

De manière générale, le directeur de cabinet est chargé de la direction du cabinet, exerçant traditionnellement une fonction pluridisciplinaire de conseil auprès de l’autorité territoriale, de management des élus, de stratégie politique, de communication d’influence et de représentation de sa collectivité1. Plus précisément, voici ses principales responsabilités :

Lire :  Félix Tshisekedi à Washington pour participer au sommet USA-Africa

Encadrement et management : Le directeur de cabinet est le chef de file du cabinet et gère les autres membres, tels que les conseillers et les chargés de mission. Il organise le travail de l’équipe et assure le recrutement nécessaire au bon fonctionnement du service.

Coordination avec le Directeur Général des Services : Il assure la coordination des relations avec le directeur général des services. Cela implique une collaboration étroite pour la mise en œuvre des décisions et des politiques de l’autorité.

Affaires politiques : Le directeur de cabinet partage les opinions politiques du chefv de l’Etat et intervient essentiellement dans les affaires purement politiques. Il prépare et suit les dossiers, supervise les réunions importantes (comme les conseils des ministres) et aide l’autorité à prendre des décisions importantes.

Connaissance des mécanismes décisionnels : des compétences techniques et la connaissance des mécanismes décisionnels administratifs et politiques sont essentielles pour favoriser le recrutement d’un directeur de cabinet.

En termes de formation, il est nécessaire d’avoir un master en droit/sciences politiques, avec une sensibilité juridique affirmée et une bonne connaissance du fonctionnement des collectivités territoriales et de leur environnement.

Qui est Anthony Kinzo Kamole ?

Anthony Nkinzo est le nouveau directeur de cabinet du chef de l’État Félix Tshisekedi. Avant cette nomination, il occupait le poste de Directeur Général de l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements (ANAPI) en République Démocratique du Congo. De plus, depuis juin 2022, il est également Président du Réseau International des Agences Francophones de Promotion des Investissements (RIAFPI).

Un parcours riche et diversifié

M. Nkinzo a occupé le poste de Associates Partner en charge du volet Juridique et Fiscal au sein du Cabinet ABN Nzailu & Co de Février 2017 à Juillet 2017. De Janvier 2015 à Décembre 2016 et de Septembre 2012 à Décembre 2014, il a successivement occupé les postes de Directeur de Cabinet au Ministère du Portefeuille et de Directeur du Cabinet à la Vice- Primature du Ministère du Budget.

Lire :  CHAN 2022 : Côte d’Ivoire et RDC incapables de marquer, font du sur place (0-0)

Il a évolué comme Tax & Legal Manager au sein du Cabinet Price waterhouse Coopers en RDC d‘ avril 2012 à juin 2014 en charge du conseil juridique et de l’évaluation fiscale pour les clients multinationaux et locaux ; de Février 2007 à Février 2012 comme Human Ressources Business Partners chez Nestlé Congo SPRL où il a mis en œuvre les politiques internes de Nestlé conformément à la réglementation locale du travail en RDC.

Pendant 4 ans, il a également exercé les fonctions d’agent vérificateur de recouvrements à La Direction Générale des Impôts (DGI RDC) de Décembre 2000 à Février 2004.

Mr. Nkinzo possède une Certification en études supérieures approfondies sur le Management général avancé de l’Université HEC Paris (France) 2014. Il est licencié en Droit, option Droit public international de l’Université de Kinshasa, (promotion 1999 à 2000) après son passage à l’Université Catholique de Bukavu dont il est gradué.

Il est polyglotte, il parle couramment le Français, l’Anglais, le Swahili et le Lingala.