Incendie à Bukavu

Un incendie d’une rare violence a frappé la ville de Bukavu (Sud-Kivu) dans la nuit de dimanche 9 juin à lundi, endeuillant une famille et jetant le quartier de Nkafu dans la consternation.

Le feu se serait déclaré vers 22h00 dans une habitation située sur l’avenue de l’hôpital général, à proximité de l’école primaire Kataliko. Les flammes, attisées par un vent violent, se sont propagées rapidement aux maisons voisines, détruisant tout sur leur passage.

Plusieurs maisons réduites en cendres à Bukavu

Quatre victimes, une famille anéantie

Malgré l’intervention des sapeurs-pompiers alertés par les riverains, le bilan est effroyable : quatre personnes ont péri dans cet incendie. Il s’agit d’une mère de famille et de ses trois enfants, piégés par les flammes dans leur maison. Le père, grièvement blessé, a été évacué vers un hôpital de la ville.

Un quartier sous le choc

Les habitants du quartier Nkafu sont encore sous le choc de ce drame. Ils décrivent des scènes d’une rare violence, avec des flammes jaillissant de plusieurs mètres de haut et des cris déchirants provenant des maisons sinistrées.

Les causes de l’incendie restent indéterminées

Pour l’heure, les causes de l’incendie n’ont pas encore été établies. Une enquête est en cours pour déterminer l’origine du sinistre.

Un appel à la solidarité

Face à l’ampleur des dégâts et au désarroi des familles sinistrées, les autorités locales et la société civile lancent un appel à la solidarité. Des dons en vivres, vêtements et produits de première nécessité sont collectés pour venir en aide aux victimes de ce drame.

Bukavu pleure ses victimes et se mobilise pour panser ses plaies

A l’heure actuelle, les noms des victimes n’ont pas été communiqués, cependant, les autorités locales ont ouvert une cellule de crise pour gérer les suites de ce drame.

Lire :  Le 3ème Congrès Eucharistique National clôturé à Lubumbashi

Par ailleurs, une collecte de fonds est également en cours pour financer les obsèques des victimes et la reconstruction des maisons détruites.

Ce drame rappelle la nécessité de renforcer les mesures de prévention des incendies dans les quartiers défavorisés de Bukavu, où les habitations sont souvent construites avec des matériaux précaires. Lire aussi : Incendie meurtrier à Bukavu : un mort et des dégâts importants dans un entrepôt du PAM – Infocongo

Laisser une réponse