Forêt du bassin du Congo

Le Royaume-Uni a conclu sa participation à la 20e Réunion des Parties du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) en réaffirmant son engagement de 200 millions de livres sterling pour soutenir la protection et la gestion durable des forêts de cette région vitale.

La déforestation menace la forêt du Bassin du Congo

Un partenariat crucial pour les forêts et les communautés

Lors d’une réception organisée à la résidence britannique à Kinshasa, l’ambassadrice du Royaume-Uni en RDC, Alyson King, et Maggie Charnley, responsable internationale des forêts au sein du Bureau des Affaires Étrangères britannique (FCDO), ont réitéré l’importance de la collaboration entre les pays donateurs, les gouvernements, la société civile, le monde universitaire et le secteur privé pour assurer la réussite des efforts de conservation des forêts du bassin du Congo.

Alyson King ambassadrice de Grande Bretagne en RDC
Alyson King ambassadrice de Grande Bretagne en RDC

« Le bassin du Congo est le cœur battant du continent », a déclaré Mme Charnley. « Nous avons écouté attentivement vos priorités et nous nous sommes assurés qu’elles soient au cœur de notre programme de 200 millions de livres sterling qui finance plusieurs programmes dans la région. »

Des programmes concrets pour un impact réel

Le Royaume-Uni soutient plusieurs programmes clés dans le bassin du Congo, notamment :

Le programme d’action pour les forêts du bassin du Congo (Congo Basin Forest Action), doté de 90 millions de livres sterling, annoncé à la COP27. Ce programme travaille directement avec les communautés locales pour développer des activités génératrices de revenus et améliorer leurs moyens de subsistance.

Le programme Investir dans les forêts et l’utilisation durable des terres (Investing in Forests and Sustainable Land Use), doté de plus de 65 millions de livres sterling, soutient le développement du secteur privé dans la région, en particulier dans la filière forêt-bois.

Lire :  Journée mondiale contre le SIDA : amélioration de l’accès au traitement (ONUSIDA)

Un engagement à long terme pour un avenir durable

La participation du Royaume-Uni à la 20e Réunion des Parties du PFBC a permis de réaffirmer son engagement à long terme en faveur de la protection des forêts du bassin du Congo et du bien-être des communautés qui en dépendent. En collaboration avec ses partenaires, le Royaume-Uni continuera à jouer un rôle actif dans la préservation de cet écosystème unique et essentiel pour la planète.

La production du bois de chauffe accélère la déforestation des forêts

La réception de clôture de la conférence a également été l’occasion de souligner l’importance de la collaboration internationale et de la prise en compte des besoins des communautés locales dans les efforts de conservation des forêts. Le Royaume-Uni s’est engagé à poursuivre une approche inclusive et durable pour assurer la protection à long terme des forêts du bassin du Congo. Lire aussi : RDC : 130 participants réunis à Kinshasa pour un conclave sur le bassin du Congo – Infocongo

Laisser une réponse