Disqualification de candidats gouverneurs au Kasai

La Cour d’appel de Tshikapa a disqualifié Guy Mafuta Kabongo et Ilunga Farouche pour les postes de gouverneur et vice-gouverneur. Cet arrêt, rendu public le jeudi 11 avril 2024, faisait suite à une requête contestataire de la candidature de Guy Mafuta Kabongo au poste de gouverneur, introduite par l’UDPS.

Dans cet arrêt, la cour d’appel de Tshikapa chef-lieu de la province du Kasaï, a annulé les candidatures de Guy Mafuta Kabongo et Ilunga Farouche aux postes de gouverneur et vice-gouverneur.

Après l’audience du lundi 8 avril 2024, le ministère public a contredit la requête, car les candidats au poste de gouverneur et de vice-gouverneur, Guy Mafuta Kabongo et Alidor Ilunga Farouche, se présenteront aux élections en tant qu’indépendants.

La Cour d’Appel de Tshikapa au Kasai (ph droits tiers)

Le camp des candidats invalidés promet de faire appel à d’autres instances judiciaires et de provoquer des scandales en réponse à l’invalidation de leurs candidatures indépendantes, qu’ils considèrent comme manipulée par le parti présidentiel dans le but de monopoliser la course au gouvernorat du Kasaï.

Manipulation de la justice par l’UDPS/Tshisekedi au Kasai?

D’autre part, il est regrettable selon certains observateurs de constater que l’UDPS/Tshisekedi manipule la justice afin d’invalider un des candidats favoris à la gouvernance, alors que la province du Kasaï est l’unique province à n’avoir présenté que trois candidats pour ce poste.

Les observateurs notent que les trois candidats devraient participer aux élections pour que le meilleur l’emporte, ce qui témoignerait de la démocratie congolaise. Cependant, ils espèrent que la justice reportera cette décision pour préserver la cohésion sociale et l’état de droit.

Lire :  Le mea culpa des candidats magistrats face au Président du Conseil Supérieur de la Magistrature

L’invalidation de Guy Mafuta Kabongo pour le poste de gouverneur témoigne de la crainte du parti de Félix Tshisekedi et de son défunt père, Étienne Tshisekedi wa Mulumba, face à une forte concurrence pour cette position.

Dans la course pour le gouvernorat du Kasaï, trois candidats au poste de gouverneur ont été validés par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), notamment Guy Mafuta Kabongo, Crispin Mukendi Bukasa et Charles Kahumbu Mutamba Bope. Lire aussi : Kasaï : Élections du bureau définitif de l’Assemblée provinciale prévus le 10 avril – Infocongo

Jadot Lukadi