Membres de l'Assemblée provinciale du Nord-Kivu

Après trois longues années de suspension due à l’état de siège décrété dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu a renoué ce vendredi avec ses activités parlementaires.

C’est dans la salle de conférence de la Banque de développement des États des Grands-Lacs (BDGEL), à Goma, chef-lieu de la province, que s’est déroulée la cérémonie solennelle d’ouverture de la session extraordinaire pour la législature 2024-2028.

Cette session a été marquée par l’installation du bureau d’âge, qui aura la charge de conduire les travaux jusqu’à l’élection du bureau définitif de l’Assemblée provinciale.

Le député Kambale Nzughundi Daniel, doyen d’âge, qui a été désigné pour présider ce bureau provisoire. Il sera secondé par deux benjamins dont Kambale Kibakose Moïse, premier secrétaire et Mafungula Moïse, qui prend le poste de deuxième secrétaire.

Dans son discours d’ouverture, Kambale Nzughundi Daniel a rappelé les défis majeurs qui attendent la nouvelle Assemblée provinciale, notamment la restauration de la paix et de la sécurité dans la province, le développement économique et social, et la consolidation de la démocratie.

Il a appelé ses collègues députés à travailler d’arrache-pied pour répondre aux attentes de la population du Nord-Kivu.

Amour Imani Christian

Lire :  Attaque de la prison de Butembo : Jonas Kasimba s'interroge sur le rôle de l'État dans une situation d'insécurité