Les Léopards de la RDC à la CAN 2023

Les joueurs, entraîneurs et membres du staff technique des Léopards arboreront un brassard noir mercredi 7 février, en hommage aux populations de l’Est du pays, touchées par les affrontements avec les groupes armés.

C’est un geste très fort que préparent les Léopards de la RDC pour leur prochain match contre les Éléphants de la Côte-d’Ivoire lors de la CAN 2023. Cette décision a été prise par le comité de Normalisation de la Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA) dans un message empreint de compassion et de solidarité envers les victimes des violences qui sévissent dans la région.

« En guise de deuil et en mémoire de nos victimes et par un élan de solidarité nationale pour nos frères et sœurs, notre équipe nationale portera un fin brassard noir sur le bras droit », a déclaré le président du comité, Dieudonné Sambi.

Cette initiative a été officiellement communiquée aux instances continentales du football, notamment l’Afcon et les organisateurs de la CAN Côte-d’Ivoire 2023.

L’appel de Cédric Bakambu

Au cours des dernières heures, plusieurs cadres de la sélection ont fait entendre leur voix dans ce dossier, à l’instar de Cédric Bakambu. « Tout le monde voit les massacres à l’Est du Congo, mais tout le monde se tait. Mettez la même énergie que vous mettez pour parler de la CAN pour mettre en avant ce qu’il se passe chez nous, il n’y a pas de petits gestes », a taclé l’attaquant du Betis Séville sur les réseaux sociaux.

Sébastien Desabre aussi solidaire

Sébastien Desabre, sélectionneur-manager des Léopards de la RDC (Ph. FECOFA)

Invité lundi soir sur les ondes de RMC, le sélectionneur Sébastien Desabre a également fait passer un message fort. « On fait des actions. On pense toujours à ceux qui sont en difficulté à l’Est. A notre niveau, on fait le maximum possible pour rendre fier le peuple et leur donner un maximum de joie. Comme je dis aux joueurs, c’est l’image des Congolais qu’on véhicule, celle de la fierté, de la solidarité et des joueurs sur le terrain qui doivent être impeccables en termes d’attitude », a expliqué le technicien. Une qualification en finale de la CAN, attendue depuis 1974, contribuerait évidemment à donner du baume au coeur de cette population en souffrance.

Lire :  Le M23 campe toujours aux abords du camp de Rumangabo

Pour rappel, la demi-finale opposant les Léopards de la RDC aux Éléphants de la Côte-d’Ivoire se tiendra au stade Alassane Ouattara, à 21 heures heure locale de Kinshasa. Lire aussi : CAN 2023 : Les Léopards en demi-finale avec la manière ! – Infocongo