Christophe Mputu médaille d'or Jiu-Jitsu à Genoa Italie

Le Congolais Christophe Mputu a remporté, vendredi 2 février, la médaille d’or de jiu-jitsu à l’Open de Genoa, en Italie. Invité par la fédération internationale de Jiu-jitsu, Christophe Mputu était le seul Africain à participer à ce tournoi, tenu du 1er au 2 février courant, à Genoa en Italie.

Le 14 janvier dernier, ce médaillé d’or congolais avait enlevé une autre médaille d’or au Flanders Open jiu-jitsu 2024 en Belgique. Il avait battu en finale dans la catégorie de -94 kg homme, le Dominicain Tineo Danilo Eugenio.

Dans ses premières impressions, le champion congolais s’est réjoui d’avoir gagné tous ses combats pour remporter cette récompense, la plus prestigieuse.

Christophe Mputu et son équipe à Genoa (Italie)

Le Jiu-Jitsu est un art martial d’origine japonaise qui consiste à utiliser des techniques de combat au sol, telles que des clés, des étranglements, des projections et des immobilisations. Il s’agit d’un sport qui demande à la fois de la force, de la souplesse, de l’endurance et de l’intelligence. Parmi les pratiquants de ce sport, il y a un athlète qui se distingue par son talent, sa détermination et sa fierté : Christophe Mputu, le champion congolais de Jiu-Jitsu.

Bio express

Christophe Mputu est né le 15 avril 1988 à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo (RDC). Il a commencé à pratiquer le Jiu-Jitsu à l’âge de 18 ans, après avoir découvert ce sport à la télévision. Il s’est alors inscrit dans un club local, où il a appris les bases de cet art martial. Il a rapidement progressé et s’est fait remarquer par ses entraîneurs et ses partenaires. Il a participé à plusieurs compétitions nationales et régionales, où il a remporté de nombreux titres et médailles.

Christophe Mputu

Mais le rêve de Christophe Mputu était de se mesurer aux meilleurs athlètes du monde, et de représenter son pays sur la scène internationale. Il a donc décidé de se rendre en Europe, où il a pu bénéficier d’un meilleur encadrement et d’un meilleur niveau de compétition. Il s’est installé en France, où il a rejoint le club de Jiu-Jitsu de Le Petit-Quevilly, en Normandie. Il a continué à s’entraîner dur et à participer à divers tournois, où il a affronté des adversaires de différentes nationalités et de différents styles.

Lire :  A Ango (Bas-Uélé), la population incendie le camp des Mbororo, accusés du meurtre de trois jeunes

Un rêve devenu réalité

En 2022, Christophe Mputu a réalisé son rêve : il a été sélectionné pour participer au championnat du monde de Jiu-Jitsu, qui se déroulait à Abu Dhabi, aux Émirats Arabes Unis. Il s’agissait de la plus prestigieuse compétition de ce sport, qui rassemblait les meilleurs athlètes de plus de 100 pays. Christophe Mputu était le seul représentant de l’Afrique, et le premier Congolais à participer à ce championnat. Il a fait honneur à son continent et à son pays, en remportant la médaille d’or dans la catégorie des moins de 94 kg. Il a battu en finale le Kazakh Ramazanov Mussa, après un combat acharné et spectaculaire. Il a ainsi offert à la RDC son premier sacre mondial en Jiu-Jitsu, et a fait retentir l’hymne national congolais sur le podium.

Respect et admiration des amateurs de Jiu-Jitsu

Christophe Mputu n’a pas seulement gagné une médaille, il a aussi gagné le respect et l’admiration de tous les amateurs de Jiu-Jitsu. Il a montré que l’Afrique pouvait briller dans ce sport, et qu’il était possible de réussir avec peu de moyens, mais beaucoup de volonté. Il a également prouvé qu’il était un grand champion, humble et généreux, qui partage sa passion et son expérience avec les jeunes de son pays. Il a créé une école de Jiu-Jitsu à Kinshasa, où il forme des enfants et des adolescents, en leur transmettant les valeurs de ce sport : le respect, la discipline, la solidarité et la persévérance.

Sportif exemplaire

Christophe Mputu est un exemple pour tous les sportifs africains, et pour tous les Congolais. Il est la preuve que le talent n’a pas de frontières, et que le travail finit toujours par payer. Il est le symbole d’un Jiu-Jitsu africain, qui se développe et qui s’affirme. Il est le porte-drapeau d’un Congo qui avance et qui espère. Il est, enfin, le héros d’une histoire qui n’est pas encore terminée, et qui promet encore de belles surprises. Lire aussi : Jiu-jitsu : le Congolais Christophe Mputu remporte la médaille d’or à l’Open de Genoa | Radio Okapi