Bureau de la CENI

Les résultats provisoires des législatives nationales publiés dimanche 14 janvier aux premières heures par la Commission électorale nationale indépendante CENI, indiquent que 477 députés ont été élus pour le compte de 44 partis et regroupements politiques (CENI), sur les 500 qui doivent siéger à l’Assemblée nationale.

Notons que cette publication est faite à l’issue des résultats des élections législatives nationales organisées en décembre dernier, et les circonscriptions où les élections ont été annulées pour perturbation du déroulement de vote et celles où les scrutins n’ont pas été organisés à cause de l’insécurité pourront compléter la liste des élus. Les résultats de ces législatives ont été publiés par circonscription électorale. La CENI avance un chiffre de 17.976.551 de suffrages valablement exprimés au niveau national avec un taux du seuil légal de représentativité de 1%. 

La part du lion à l’UDPS/Tshisekedi

44 partis et regroupements politiques ont atteint le seuil. L’UDPS/Tshisekedi est le parti qui se taille la part du lion, avec le plus grand nombre de sièges. Même si la circonscription électorale de Mobayi Mbongo dans le Nord-Ubangi a été oubliée dans la lecture, ses résultats sont contenus dans la décision de la CENI, affirme une source à la centrale électorale.

Si certains députés ont été réélus, plusieurs sont de nouvelles figures dans l’hémicycle.

Quatre candidats députés qui s’étaient également présentés à l’élection présidentielle raflent les sièges à l’Assemblée nationale.

Il s’agit de Matata Ponyo Mapon, élu à Kindu, Constant Mutamba à Lubao, Jean-Claude Baende à Mbandaka et Adophe Muzito à Kikwit. 

Lire :  Christian Mwando à Kalemie pour la conférence des fédéraux d’Ensemble pour la République

Justin Kalumba proclamé élu dans la circonscription électorale de Kasongo au Maniema était parmi les 82 candidats aux législatives dont les suffrages étaient annulés par la CENI pour notamment fraude électorale.

Selon une source, le candidat a obtenu gain de cause après son recours introduit à la CENI. Une décision sur sa réhabilitation sera publiée, affirme la même source.

Liste incomplète

La liste des députés nationaux est encore incomplète, car d’une part, les scrutins ont été annulés dans les circonscriptions de Masimanimba au Kwilu et Yakoma au Nord-Ubangi pour fraude. Et d’autre part, les élections n’ont pas été organisées à Kwamouth dans le Maï-Ndombe ainsi que dans les territoires de Masisi et Rutshuru au Nord-Kivu à cause de l’activisme de groupes armés.

Des ministres aussi

Signalons aussi que parmi ces élus, figurent les membres du gouvernement suivants : 1. Sama Lukonde, 2. Eve Bazahiba, 3. Peter Kazadi 4. Antoinette Samba 5. Tony Mwaba 6. Nicolas Kazadi 7. Guy Loando 8. Aimé Boji 9. O’Niege Sele 10. Wivine Moleka 11. Mohindo Nzangi, 12. Julien Paluku 13. Vital Kamerhe 14. Marc Ekila 15. Jean Pierre Lihau 16. Christophe Lutundula 17. Claudine Ndusi 18. Désiré Kashmir Eberande 19. Patrick Muyaya 20. Didier Budimbu 21. Adrien Bokele 22. Pius Muabilu 23. Samy adubango 24. Molendo Sakombi, 25. Pascal Bitika 26. Aminata Namasia. Lire aussi : Législatives 2023 : la MOE CENCO-ECC demande à la CENI de mettre en place un dispositif d’évaluation du seuil de représentativité