Moise Katumbi en campagne à Goma

Lors d’un meeting tenu jeudi 23 novembre à Goma, dans le Nord-Kivu, Moïse Katumbi, candidat à la présidentielle, a promis de créer un fonds spécial de 5 milliards de dollars pour pacifier la région, une fois élu.

« Je sais que la paix est la priorité numéro un pour les habitants du Nord-Kivu et de l’Ituri. C’est pourquoi, dès mon arrivée au pouvoir, je créerai un fonds spécial de 5 milliards de dollars pour financer des programmes de désarmement, de démobilisation et de réintégration des groupes armés, ainsi que des projets de développement économique et social », a déclaré M. Katumbi.

Il a également promis de renforcer la présence militaire dans la région, de mettre en place un système de justice plus efficace et de lutter contre la corruption.

« Je suis déterminé à mettre fin aux conflits qui ont ravagé le Nord-Kivu et l’Ituri pendant trop longtemps. Je sais que ce ne sera pas facile, mais je suis convaincu que nous pouvons y arriver ensemble. », a dit Moïse Katumbi.

La région du Nord-Kivu est en proie aux conflits depuis des décennies.

En 2023, la situation sécuritaire s’est encore détériorée, avec une recrudescence des violences des groupes armés. L’Ituri, une autre province de l’est du pays, est également touchée par les conflits.

Les élections présidentielles en RDC sont prévues pour le 23 décembre 2023. Mais au Nord-Kivu, les violences des rebelles du M23 ont écarté les territoires de Masisi et Rutshuru au processus électoral. Lire aussi : Présidentielle 2023 : à Isiro et Bunia, Katumbi qualifie Tshisekedi de « président des promesses somnifères », qu’il ne faut pas voter

Lire :  Butembo: Un jeune homme brulé vif après un vol

Amour Imani Christian