Cédric Bakambu

La RDC a été tenue en échec par la Nouvelle-Zélande (1-1) à l’Estadio Nueva Condomina de Murcie, en Espagne, à cause d’un penalty litigieux accordé gentiment aux All Whites.

Et pourtant, à l’occasion de ce premier match amical de la trêve d’octobre, les Léopards ont mené au score dès l’entame de la seconde période, avant d’être rejoints dans les arrêts de jeu.

Les fauves congolais se sont montrés très offensifs dès les premières minutes suivant le coup d’envoi (5e). Mais ils perdaient rapidement la possession du cuir et concédaient dans la foulée une première occasion, stoppée par le gardien Lionel Mpasi (8e). Un premier arrêt suivi d’un léger temps faible symbolisé par une intervention de Chancel Mbemba dans la défense (15e).

Le but de Cédric Bakambu

Les poulains de Sébastien Desabre tentaient de rééquilibrer les débats et opéraient en l’occurrence par contre-attaque. En effet, Théo Bongonda lançait dans la profondeur Cédric Bakambu qui servait Silas. L’ailier de Stuttgart tentait sa chance mais butait sur le gardien (20e). Cette occasion marquait le changement du rapport de force en faveur des Léopards. Car une quinzaine de minutes plus tard, Bongonda causait un gros frisson dans la défense des All Whites, en rentrant notamment sur son pied gauche et enchaînant une frappe rasante qui flirtait avec le petit filet (33e).

Un penalty litigieux frustre la RD Congo

Les hommes de Sébastien Desabre ne baissaient pas le pied et ouvraient le score dès l’entame de la seconde période. Sur un exploit individuel, Cédric Bakambu lobait astucieusement Nik Tzanev dans les cages et inscrivait son 16e but avec les Léopards (0-1, 46e). Les Néo-Zélandais répondaient par une frappe, sans parvenir à tromper Mpasi (56e). Les occasions les plus dangereuses restaient congolaises. Car dans la foulée, Bongonda passait tout proche d’inscrire le but du break, alors qu’il était repris in extremis par un défenseur au moment de tirer seul face au gardien (57e).

Lire :  CAF CDC : le TP Mazembe perd 0-2 face à l’US Monastir à Kamalondo

La fin de match donnait lieu à des opportunités de part et d’autre. Ainsi, Chris Wood pensait égaliser pour les siens mais son but était annulé pour une position de hors-jeu (70e). Côté congolais, Bakambu enlevait trop sa frappe à la suite d’une percée plein axe (77e). Simon Banza faisait tout aussi preuve de déchet technique dans la finition, après une passe en profondeur de Gedeon Kalulu (81e). Une avalanche d’occasions manquées que les Léopards finissaient par payer dans les arrêts de jeu. En effet, l’arbitre indiquait le point de penalty sur une action litigieuse et Wood exécutait la sentence (1-1, 90e+1).

À l’arrivée, Desabre et ses hommes doivent se contenter du nul, dans l’espoir de faire mieux mardi prochain face à l’Angola, au Portugal. Lire aussi : Prépa. CAN 2023 : la RDC entre en jeu et affronte pour la 1ère fois la Nouvelle-Zélande – Infocongo

Avec Afrik-Foot