Salomon Kalonda au procès

Prévu pour ce lundi 25 septembre 2023, l’audience de l’affaire impliquant Salomon Kalonda, conseiller spécial de Moïse Katumbi, devant la cour militaire, a été renvoyée à la huitaine à la suite de la dégradation de l’état de santé de l’accusé. Elle a été renvoyée au 9 octobre prochain.

Selon les avocats de Salomon SK Della, ses médecins n’ont pas autorisé ce dernier à se présenter à l’audience à la suite de l’aggravation de son état de santé qui a nécessité son transfert vers un centre de santé plus approprié pour son état.

« Les médecins ne l’ont pas extrait aujourd’hui pour raison de santé, l’affaire est renvoyée pour le 9 octobre. Notre client est transféré dans un hôpital beaucoup plus spécialisé pour traiter notre client, car sa santé s’est détériorée davantage », a confié Me Gérard Ledi à la presse.

A la précédente audience du 18 septembre dernier, la défense de l’accusé avait réclamé, dans un mémoire unique, la libération pure et simple de son client par suite d’une avalanche d’irrégularités qui entachent son dossier qu’ils ont, du reste, jugé vide. Les avocats avaient, en effet, contesté les procès-verbaux émis par la cour militaire et soulevé une exception d’incompétence de de cette cour à juger Salomon Kalonda, qui est un civil.

Le conseiller de Moïse Katumbi avait, au cours de cette audience, qualifié cette procédure judiciaire de « procès de la honte » et sa défense avait soutenu qu’il s’agit d’une machination politique visant à éliminer un adversaire politique. A la même occasion, la défense avait cité un agent de l’ANR qui avait reconnu, sous PV, avoir été recruté par Danny Banza, Ambassadeur itinérant du chef de l’Etat, pour suivre Salomon SK Della et le piéger.

Lire :  Révélations sur un montage mal ficelé : Salomon Kalonda arrêté avant un assemblage laborieux de fausses preuves

Le ministère public devait réagir à cette position de la défense à l’audience de ce lundi avant que la Cour ne prenne la question en délibéré pour une décision avant dire droit.

Avec Congo Guardian

Lire aussi : Procès Salomon Kalonda : L’affaire renvoyée à une date ultérieure – Infocongo