Atelier des chefs de divisions du Kasai

Les chefs des divisions de la province du Kasaï sont en atelier d’échange et d’appui à la province dans la mise en place de la régie provinciale du service public de l’eau, ce 31 mai 2023 à Tshikapa.

C’est le ministre provincial de l’énergie, Aaron Katshimu Kangapu qui a ouvert ces assises au nom du gouverneur de province dans la salle la Rose située dans la commune de Kanzala sous l’appui financier de la banque mondiale.

Dans son mot de circonstance, Aaron Katshimu Kangapu, a laissé entendre que la banque mondiale vient de souscrire positivement au programme d’action du gouvernement provincial du Kasaï, un programme qui a été présenté par le gouverneur depuis juin 2019.

Aaron Katshimu

« La banque mondiale à travers sa mission d’accompagnement de province dans ce secteur de l’eau, vient souscrire positivement au programme d’action du gouvernement provincial du Kasaï, lequel programme, présenté en Juin 2019 à l’Assemblée provinciale par le gouverneur de province, maître Dieudonné Pieme, dont le taux a été mentionné faible et estimé à 9% quand la question spécifique de l’eau a été épinglée », a-t-il déclaré.

Aaron Katshimu, précise que plusieurs actions de grande envergure sont retenues pour palier à l’état de chose dans le secteur de l’énergie.

Renforcer les capacités humaines du secteur de l’énergie

« Pour pallier cet état de choses, quelques actions de grande envergure ont été retenues, entre autres, le renforcement des capacités humaines de service du secteur de l’énergie, chose qui était faite à la division provinciale des ressources hydrauliques en accompagnement avec le gouvernement provincial du Kasaï, avec le projet d’adduction à travers la province où s’emploient les partenaires en collaboration avec l’exécutif provincial », a-t-il ajouté.

Lire :  La crue des rivières Kasaï et Tshikapa empêche les étudiants de l’ISTM d’atteindre leur campus

Plusieurs puits réparables en territoires malgré un taux faible de pourcentage

Aaron Katshimu confirme la présence des puits réparables dans les territoires mais se sent fier de cet accompagnement pour résulter le bonheur de la population.

« Les puits d’eau sont repérables dans les différents territoires et servent les populations même si cela n’a pas encore atteint le pourcentage voulu à la satisfaction totale. Ceci nous rend fiers, car cet accompagnement à notre avis est de nature à résulter sur les actions salvatrices pour le bonheur de notre province ainsi que de toute sa population ».

Le patron de l’énergie au Kasaï, a enfin appelé toutes les parties prenantes à ces assises de s’approprier le résultat de ces travaux car c’est en installant effectivement cette structure que le partenaire aura une occasion d’accompagner la province.

Jadot Doué Lukadi

Lire aussi: Kasaï- Pénurie d’eau potable à Kele : la population exposée aux maladies hydriques, les travaux de la passerelle bloqués – Infocongo