Félix Tshisekedi en Chine

En visite officielle depuis ce mercredi 24 mai en Chine, le président de la République, Félix Tshisekedi , a critiqué l’opposition. Pour le chef d’Etat Congolais, cette dernière, composée de Katumbi, Fayulu, Matata et Sesanga, ne sait pas ce qu’elle veut.

Alors que les leaders de l’opposition décrient un processus électoral chaotique, Félix Tshisekedi reste confiant en la tenue des élections dans le délai constitutionnel. Il a déclaré que « les élections auront bel et bien lieu à la date prévue par le calendrier et personne ne nous empêchera de le faire. »

Ce jeudi, une manifestation a été organisée au siège de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) par le quatuor de l’opposition. Ces leaders et prétendants candidats à la présidentielle ont manifesté pour dire non au processus électoral mis en place par Denis Kadima.

Sit-in de l'opposition
Sit-in de l’opposition

« Nous n’accepterons pas une nouvelle fraude électorale » peut-on entendre Martin Fayulu, chef du parti de l’EciDé. « Nous cherchons des élections vraies » a renchéri Moïse Katumbi, le leader du parti Ensemble pour la République. Pour Matata Ponyo, cet attroupement fait devant la CENI est pour « manifester contre un processus électoral chaotique ».

Il tient de préciser que cette manifestation a été repoussée par les forces de l’ordre. Appelés à évacuer, les leaders de l’opposition ont été fortement bousculés par la police nationale par des matraques et des gaz lacrymogènes. Lire aussi: Sit-in de l’opposition à la CENI : Katumbi, Fayulu, Matata et Sesanga bloqués à leur arrivée – Infocongo

Barca Horly Fibilulu

Lire :  Après le séjour de C. Ramaphosa, F. Tshisekedi va nommer un commissaire en charge de la réconciliation, paix et cohésion nationale