Mike Mukebayi relaxé

Après la marche de samedi 20 mai 2023 violemment dispersée par la police nationale et autres services non autrement identifiés, le député provincial de Kinshasa, Mike Mukebayi a été enlevé hier dimanche 21 mai devant sa résidence dans la commune de Lingwala.

Selon sa famille, des hommes aux visages couverts de cagoules et lourdement armés l’ont pris devant sa parcelle alors qu’il se trouvait avec son entourage. Ses kidnappeurs étaient à bord d’une jeep blanche, accompagnés d’une moto. Et, c’est dans cette jeep que Mukebayi a été embarqué de force par ses assaillants. Jusque plus tard dans la nuit, l’endroit où ses kidnappeurs l’ont amené reste inconnu.

Selon certaines sources, Mike Mukebayi serait l’homme qui dérange le pouvoir de Félix Tshisekedi, de Godé Mpoy alors qu’il est leur frère de tribu. Pourquoi doit-il s’opposer à eux en faveur de Katumbi ?  Ses déclarations de l’après marche ont encore envenimé la situation qui n’a jamais été au beau fixe.

« Nous avons entendu Mike Mukebayi crier dans la jeep. Il serait entre la vie et la mort », témoigne un voisin du quartier.

Le parti politique Ensemble pour la République demande la libération immédiate et sans condition de Mike Mukebayi. Lire aussi: RDC : La marche ensanglantée de l’opposition – Infocongo

Gel Boumbe

Lire :  Le volcan Nyamulagira est entré en éruption ce lundi 13 mars