Sacs de ciment

Le prix d’un sac de ciment gris de 50 Kg connait une hausse dans la ville de Kananga, dans la province du Kasaï Central. Sur les lieux de négoce, il se négocie actuellement à 110 000 FC (54 $) contre 60 000 FC (29,6 $), il y a quelques jours.

Une situation que les opérateurs économiques de cette partie du pays attribuent à la dépréciation de la monnaie nationale (le Franc congolais) face à la devise américaine.

Si la dépréciation de la monnaie nationale est évoquée comme l’une des causes de cette situation, la dégradation de la voie d’acheminement du ciment en provenance de l’Angola comprise entre Kananga-Kalamba Mbuji y serait aussi pour beaucoup.

Approché par l’Agence congolaise de presse (ACP), le patronat estime que les difficultés de fonctionnement de la Société nationale des chemins de fer du Congo (SNCC) sur les axes ferroviaires Ilebo- Kananga et Lubumbashi-Kananga est à la base du problème. À la suite de ces difficultés d’approvisionnement en ciment gris, plusieurs chantiers sont à l’arrêt dans cette partie de la République Démocratique du Congo, renseignent des sources locales. Lire aussi: Kasaï Central : la société civile de Demba a débattu sur « la religion et la politique facteur de développement » – Infocongo

Jadot Doué Lukadi/Tshikapa

Lire :  La RDC intègre le Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine