Délégation de META à la CENI

Le Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Denis Kadima Kazadi, s’est entretenu, mardi 18 avril 2023, avec une délégation de l’entreprise META qui regroupe les réseaux sociaux, notamment Facebook, Messenger, WhatsApp ou encore Instagram, conduite par Mme Siddo Ide Balkissa, Directrice des politiques publiques Afrique.

Les deux institutions se rapprochent dans la logique de réduire la désinformation et l’ingérence électorale dans l’utilisation des outils numériques de META.

Le Président de la Centrale électorale a apprécié la synergie qui prend corps entre son institution et le groupe, matérialisée par une séance de formation organisée dans la même journée au bénéfice de l’équipe de Communication de la CENI à laquelle ont pris part quelques cadres et agents, sous la supervision du Directeur de cabinet, Dieudonné Tshiyoyo.

La délégation de META discutant avec Denis Kadima, président de la CENI

Tout en remerciant l’équipe META pour avoir aménagé le temps qu’il fallait en vue de dispenser cette formation, le Directeur de cabinet a souligné l’importance que revêtent les outils numériques devenus incontournables, surtout dans le contexte électoral.

De son côté, Mme Siddo Ide Balkissa, Directrice des politiques publiques Afrique a expliqué que plus de 40 000 personnes, à travers le monde, travaillent dans le domaine de la sécurité. Un chiffre qui est trois fois plus qu’en 2017. Et, au sein de son entreprise, 40 équipes sont impliquées dans ce travail.

De rappeler :  “Nous tirons des leçons de récents scrutins aussi bien en Afrique qu’ailleurs, par exemple celles de février au Cameroun, au Canada, en Inde, en Indonésie et dans l’UE et les élections de mi-mandat aux Etats-Unis afin d’améliorer l’expérience utilisateur“, a-t-elle dit.

Lire :  CENI : Identification et enrôlement dans l’aire opérationnelle 3, déploiement du personnel et du matériel en examen au ministère de l’Intérieur

Lutte contre la désinformation

La responsable des programmes des partenaires de confiance, Mme Jeanne Elone et ses collègues des politiques publiques Afrique francophone, Ilunga Mpyana, et Judith Mongala, Responsable partenariat, gouvernements, ONG, ont, d’une même voix, pris le relais pour mettre l’accent sur les différentes méthodologies de travail avec des tâches bien précises obéissant aux objectifs clés édictés : empêcher toute ingérence, supprimer les contenus nuisibles et limiter la désinformation, en plus d’améliorer la transparence.

A son tour, Tom Bonsundy O’Bryan s’est appesanti sur la lutte à laquelle se livre META contre les producteurs des fake news sur leurs plateformes.

Cette collaboration qui s’instaure entre la CENI et l’entreprise META était terminée par la partie interactive où les participants ont soulevé des questions auxquelles les experts ont apporté les réponses convenues.

Rappelons que sur les 3,7 milliards d’utilisateurs de l’application Facebook, plus de la moitié de la population mondiale, soit 204 millions sont localisés en Afrique Sub-Saharienne. Lire aussi: La CENI débute le contrôle de l’état de fonctionnalité des dispositifs électroniques de vote (DEV)

Victor Bogenda Tembele