Kanzala Bukalanga opération d'évacuation du blvd Lumumba à Tshikapa

Pour lutter contre l’insalubrité dans la ville de Tshikapa chef-lieu de la province du Kasaï, la bourgmestre de la commune de Kanzala lance l’opération dénommée « Kanzala Bukalanga »

L’exécution de cette opération a commencé dans différents coins de la commune depuis la semaine passée, et mardi 28 mars dernier, tous les marchands ambulants qui étalent leurs marchandises le long du boulevard Lumumba sont sommés de libérer les lieux.

L’opération d’évacuation de ces marchands a été déclenchée par la bourgmestre de la commune de Kanzala, Esther Badibiabia et son adjoint afin de rendre la circulation fluide sur cette grande artère de la ville.

Toute la journée, les commerçants des marchés pirates ont vu leurs activités être paralysées par les autorités communales qui cherchent à tout prix que ces derniers regagnent les grands marchés.

Selon le bourgmestre adjoint de la commune de Kanzala, Jean-Luc Tshipamba, tous les marchands doivent se rendre au marché Kamalenga et au mini-marché qui se trouve en face de l’église Kimbanguiste dans la même commune.

L’insuffisance des marchés publics à base de cette situation

En effet, la population s’inquiète de l’espace insuffisant de ces deux marchés qui selon eux, ne contiendront pas tout le monde.

« Nous nous sommes habitués à vendre le long du boulevard Lumumba, car là où on veut nous envoyer il n’y a pas de places où nous pouvons nous mettre. Que la commune aille d’abord nous chercher des places à Kamalenga avant de nous évacuer d’ici en confisquant même nos biens », s’est exprimé l’une des marchandes.

Boulevard Lumumba à Tshikapa (Kasai)

Contactée à ce sujet, Madame Esther Badibiabia, la bourgmestre, fait savoir que ces commerçants ont été alertés un mois avant le lancement de l’opération dénommée « Kanzala Bukalanga » et de la lutte contre les marchés pirates.

Lire :  Kasaï : Plus de 15.000 cas de rougeole dont 655 décès enregistrés

« Ils ont été alerté sur le début de cette opération « Kanzala Bukalanga » un mois avant son lancement, ils ne doivent que subir cette évacuation de cette manière, tous les marchés ont des places, mais ils ne veulent pas quitter. Que la sécurité effectue son travail », a-t-elle déclaré.

Il faut noter que cette opération intervient un mois après la diffusion du communiqué d’alerte et la réunion avec ces acteurs économiques qui vendent le long de la route, allant de l’Afriland First Bank jusqu’au ravin Sokajjk, en passant par le tronçon Papa Yaya et l’entrée du stade Kanzala. Lire aussi : Tshikapa : boulevard Lumumba menacé, la population dénonce l’incompétence de la province dans la lutte contre les érosions

Jadot Doué Lukadi/Tshikapa