Martin Fayulu président de ECIDE

Au cours d’une conférence de presse tenue jeudi 2 mars 2023 à Kinshasa, Martin Fayulu a appelé les Congolais à prendre part massivement à une marche qu’il projette pour le 11 mars prochain dans les grandes villes du pays contre l’agression rwandaise.

Le président de l’ECIDE et coordonnateur de la coalition de l’opposition “Lamuka” a, en outre, ajouté que cette manifestation sera aussi l’occasion de protester contre la complicité du président Tshisekedi avec son homologue du Rwanda Paul Kagame.

« C’est pourquoi, nous disons que le samedi prochain, le 11 mars, nous allons marcher pour montrer que nous sommes contre l’agression de la République démocratique du Congo par le Rwanda. Nous allons marcher pour dénoncer la complicité de Tshisekedi et Kagame. Nous allons marcher pour dire aux troupes de l’EAC venues ici que le Congo n’est pas dans l’Afrique de l’Est mais plutôt dans l’Afrique centrale », a déclaré Martin Fayulu.

Selon lui, cette marche sera aussi une opportunité d’inviter les Nations-Unies et l’Union Africaine pour trouver des voies et moyens pour faire partir les réfugiés rwandais qui se trouvent dans le Kivu.

Martin Fayulu a également dénoncé le plan de glissement concocté, selon lui, par le régime Tshisekedi. Il a prévenu que les élections doivent se tenir en 2023 conformément à la Constitution. Lire aussi : Martin Fayulu refuse de voir un no man’s land en RDC

Lire :  Minembwe : Une commission pour retracer les vraies limites