Taxis-motos à Goma

Les motards de Goma refusent de porter le gilet d’identification durant la journée, contrairement à la décision du maire de la ville. Par conséquent, les activités ont été paralysées sur certains axes de la ville de Goma.

Ainsi, sur la route « un kilomètre témoin », l’axe néo apostolique- rond-point Instigo a été barricadé par des pierres. Même chose sur l’axe marché Virunga-signers sur le boulevard Julien Paluku.

Par cette action, les motards disent non à la décision du Maire d’obliger le port du gilet le jour tout comme le soir, et l’identification à nouveau des taximen dans la ville.

Taxis-motos à Goma (Nord-Kivu)

« De fois nous n’arrivons pas de fois à comprendre nos autorités, comment en cette période difficile caractérisée par des attaques des rebelles m23 quelqu’un peut se réveiller et obliger le port d’un gilet qui coûte plus de 10$. Autre chose, ils ont échoué pour contrôler les motards qui travaillent la nuit et voilà ils viennent pour obliger le port du gilet même pendant la journée. Nous ne sommes pas pour cette décision. », a déclaré un de manifestants.

Le commandant ville de la police de circulation routière, le Colonel Blaise Bukasa est descendu sur terrain pour s’enquérir de la situation et calmer la situation, mais en vain.

Les motards ont exigé d’abord la libération de toutes les motos arrêtées le mardi soir, avant de dégager dans un premier temps la route.

Reste à savoir si le Maire de la ville de Goma va camper sur sa décision ou l’annuler face à cette pression des motards. Lire aussi: Les taxi-moto en grève durant 2 jours dès ce lundi à Beni

Lire :  Beni manifestation anti-Monusco: 6 militants de la Lucha interpellés, deux autres blessés

Amour Imani Christian