Félix Tshisekedi président le conseil des ministres en visioconférence

Le Chef de l’État Félix Tshisekedi appelle le gouvernement à accélérer l’opérationnalisation du comité national de mise en œuvre de la Zone de libre échange africaine, ZLECAF, qui a été évoqué lors du forum de Davos, auquel il a pris part en Suisse.

« Le Président de la République a, pour ce faire, invité le Premier ministre à accélérer l’opérationnalisation du comité national de mise en œuvre de la Zone de libre-échange continentale africaine créée par ordonnance N°21/60 du 28 juillet 2021 afin de favoriser une implémentation efficace de la ZLECAF dans notre pays », a recommandé Félix Tshisekedi dans le compte rendu du conseil des ministres qu’il a présidé.

Notons que la mise en place des comités nationaux de la ZLECAF a pour but d’assurer une participation significative des parties prenantes et de parvenir à la formulation des stratégies nationales de libre échange et de renforcement du comité intra-africain.

Zone économique spéciale de Maluku
Zone économique spéciale de Maluku à Kinshasa

En RDC, ce comité aura trois organes à savoir : la coordination, le conseil technique et le secrétariat exécutif. Il aura parmi ses missions, celle d’assurer la coordination stratégique, le suivi et évaluation de la mise en œuvre de la ZLECAF en RDC.

La Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF) est entrée officiellement en vigueur au début de l’année 2021. La République démocratique du Congo a aussi souscrit à ce traité. L’objectif poursuivi est d’accroître le commerce intra-africain et d’y développer les richesses. Elle prévoit d’ici à 15 ans au maximum la suppression de 90% de taxes douanières sur les biens et les services.

Certaines personnalités s’étaient opposées à l’adhésion de la République Démocratique du Congo à la ZLECAF. D’autres cependant, l’ont soutenu tout en formulant des recommandations notamment la restructuration de son système économique pour relever le défi. Lire aussi: A Forum de Davos, Félix Tshisekedi indexe le Rwanda dans l’instabilité à l’Est de la RDC

Lire :  Nyiragongo : le chef de la S/division EPST invite les chefs d'établissement du primaire à accompagner leurs élèves aux centres d'examens mardi 5 juillet

Laisser une réponse