Arrivée des ministres démissionnaires à Lubumbashi

Le Secrétaire général d’Ensemble pour la République, Dieudonné Bolengetenge Balea, a adressé un message de félicitations à Christian Mwando Nsimba, Chérubin Okende Senga et Véronique Kilumba, Ministre d’État, Ministre et Vice-ministre démissionnaires du gouvernement central ; Christian Momat Kabulo et Cécile Kalaba Mwewa, Ministres provinciaux du Gouvernement du Haut-Katanga, au nom du Président national et des organes centraux du parti,  ce jeudi 5 janvier 2023 à Lubumbashi.

Le Secrétaire général d'Ensemble Dieudonné Bolengetenge
Le Secrétaire général d’Ensemble Dieudonné Bolengetenge

Dans son introduction, le Secrétaire Général Dieudonné Bolengetenge a puisé sa substance dans les importantes résolutions issues des assises de la première Convention nationale du parti tenues du 19 au 22 décembre 2022 à Lubumbashi.

« La sortie du Parti Ensemble pour la République de la plate-forme Union Sacré de la Nation, et la présentation, de son propre projet politique, de son propre candidat (le Président national Moïse Katumbi Chapwe) à la présidentielle aux élections générales prévues en décembre 2023, ainsi que des candidatures à tous les niveaux pour les autres élections », est le paragraphe qui a introduit les éléments qui ont fait la beauté du message.

Christian Mwando, ministre d'Etat en charge du Plan
Christian Mwando, ancien ministre d’Etat en charge du Plan

Le choix de la conscience

« Tirant les conséquences de cette rupture, vous avez choisi librement, en bonne conscience et en toute responsabilité, de démissionner de vos fonctions au sein du Gouvernement de la République », poursuit le message avant d’ajouter :

« Au nom du Président national et des organes centraux du Parti, en vertu des prérogatives du Secrétariat Général, je vous adresse mes vives et chaleureuses félicitations, pour l’exemple de courage, d’abnégation, de constance, de fidélité aux valeurs de notre Parti, de votre discipline et sens de responsabilité. »

Lire :  L'Office des routes suspend les travaux de réhabilitation des routes au Maniema

Le Secrétaire Général d’Ensemble pour la  République renchérit : « Dans un contexte d’une gestion des affaires publiques où les responsabilités d’État sont considérées par beaucoup d’acteurs à l’esprit prébendier comme de simples positions de jouissance personnelle, familiale, tribale ou partisane, vous contribuez par votre décision, à faire la démonstration que le Congo n’est pas mort ; il peut compter pour son relèvement sur des cadres compétents, consciencieux et patriotes dont ceux d’Ensemble pour la République ».

Chérubin Okende, député national
Chérubin Okende, ancien ministre des Transports

Leçon d’élégance politique et de constance

Dieudonné Bolengetenge Balea a trouvé une autre façon de congratuler ses frères et sœurs du parti : « Vous venez d’écrire en lettres d’or, par votre élégance politique, une des plus belles pages de l’histoire de notre parti et de la démocratie républicaine congolaise. J’exhorte nos hauts-cadres, cadres, militants et sympathisants à toujours se mirer dans votre bel exemple, ne pas perdre de vue et méditer chaque fois que nécessaire les options fondamentales inscrites aux statuts d’Ensemble pour la République, dont je rappelle ci-dessous un extrait significatif :  

« Face à la déchéance morale des élites dirigeantes, la gestion chaotique des finances publiques, le pillage des ressources naturelles et la corruption systémique dans les administrations de l’État ont transformé le pays en une jungle où les plus forts et une infime de minorité dictent leur loi et opèrent en toute impunité au grand mépris du peuple congolais.

La RDC est saignée à blanc et privée des moyens nécessaires au financement des dépenses indispensables à la sécurité des personnes et des biens ainsi qu’à l’amélioration des conditions de vie des populations qui, du reste, ne croient plus en leurs dirigeants.

Véronique Kilumba Nkulu Vice-ministre de la Santé
Véronique Kilumba Nkulu, ancienne Vice-ministre de la Santé

RDC, un colosse aux pieds d’argile sans leadership clairvoyant

Le Congo projette l’image d’un colosse aux pieds d’argile, vivant de la charité internationale, faute d’un leadership clairvoyant, visionnaire, ambitieux et au service du bien commun.

Ensemble pour la République a l’ambition de briser le paradoxe absurde et révoltant d’un pays immensément riche, mais aux populations misérables.

A cet effet, il se veut une force de transformation de la société congolaise qui vise la réalisation d’un projet politique, économique, social et culturel fondé sur la justice, la liberté et la solidarité ».

Lire :  Après la répression de la marche de l'opposition, le pouvoir tente de calmer le jeu

Pour conclure, le Secrétaire Général d’Ensemble pour la République a adressé ses sincères remerciements à ses « chers Excellences », compatriotes et amis en leur rappelant que « Votre place est désormais en première ligne de front, dans le combat pour libérer le peuple congolais de l’injustice, du chaos et de la misère qui l’accablent ; car votre exemple vaut mieux que mille et un discours en l’air ». Lire aussi: Les ministres Christian Mwando et Chérubin Okende ont démissionné du gouvernement

Gel Boumbe