Délégués congolais au processus de Nairobi

Les 87 délégués de 11 groupes armés, de la société civile et des communautés ethniques du Nord-Kivu, Sud-Kivu et du Maniema qui étaient restés bloqués à Goma depuis quatre jours ont commencé à rejoindre Nairobi depuis mardi 29 novembre, afin de participer au processus de Nairobi pour le retour de la paix en RDC.

Deux rotations d’avions affrétés par l’organisation les ont acheminés dans la capitale kenyane. Le premier groupe d’environ 37 personnes a décollé de Goma mardi matin pour Nairobi tandis que le deuxième groupe devrait rejoindre la capitale kenyane à la fin de la journée.

Ces délégués doivent prendre part à la troisième phase des travaux du processus de Nairobi, pour le retour de la paix dans l’Est de la RDC, dont les travaux ont été ouverts lundi 28 novembre à Nairobi par le Président Burundais et Président en exercice de la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC), Evariste Ndayishimiye.

Notons que les travaux proprement dits du troisième round du processus de Nairobi pour le retour de la paix dans l’Est de la RDC débutent ce mercredi 30 novembre à Nairobi (Kenya), après l’arrivée de toutes les délégations dans la capitale Kenyane.  Les travaux de seront dirigés par l’ancien président Kenyan Uhuru Kenyatta, facilitateur de la Communauté des Etats d’Afrique de l’Est (EAC) pour le processus de paix dans l’Est de la RDC.

Toutes les délégations des groupes armés, de la société civile, des associations des femmes et des communautés du Nord-Kivu, Sud-Kivu, Maniema, Ituri et du Tanganyika sont présentes au troisième round de ces pourparlers. 

Lire :  Pédo-criminalité dans le foot congolais : Bertin Maku de Lupopo et cinq entraîneurs suspendus

Lire aussi: RDC : L’ONU salue l’orientation donnée au processus de Nairobi et insiste sur un dialogue continu entre les parties prenantes