Motards devant l'assemblée provinciale du Haut-Katanga

Le maire intérimaire de Lubumbashi (Haut-Katanga), Lauriane Mwewa a rappelé, mercredi 9 novembre, aux motards la mesure interdisant leur accès au centre-ville. Le bras de fer entre l’autorité municipale et les taxis-motos demeure de mise.

En effet, ces derniers jours, les taximen motos ont à nouveau envahi des artères du centre-ville, obstruant même le passage des piétons, malgré cette interdiction en vigueur.

Lauriane Mwewa, Maire ai de Lubumbashi

Dans un message adressé à toute la population, Lauriane Mwewa a demandé aux motards de respecter les limites leur fixées par la mairie de Lubumbashi. Elle a également invité les chauffeurs des taxis et taxi-bus à respecter leurs arrêts et à ne plus fixer le prix des courses de manière arbitraire.

Le maire intérimaire de Lubumbashi a même menacé de trainer les réfractaires devant les instances judiciaires. Pour Lauriane Mwewa, tous les services sont déjà saisis pour faire respecter les mesures de régulation de la circulation sur la voie publique.

De nombreux conducteurs de taxi moto stationnent le plus souvent au niveau de la grande place de la poste, en plein centre-ville. Lire aussi: Tanzaniens et Congolais en voie de mutualiser les investissements en télécommunication, à Lubumbashi

Avec Radio okpai.net

Lire :  A Goma, Véranda Mutsanga contre l'insécurité à l'Est