Kabasha incendié par les rebelles ADF

Les rebelles Ougandais d’Allied Democratic Forces (ADF), ont signé une nouvelle attaque la nuit du mardi à ce mercredi 09 novembre 2022 dans la localité de Kabasha, dans le territoire de Beni (Nord-Kivu).

Au moins 3 personnes ont péri au cours de cette nouvelle incursion. Ces assaillants ont aussi incendié une structure sanitaire de la place, ainsi que quatre véhicules dont deux Actros, un Fuso et une voiture. 16 maisons commerciales n’ont pas été épargnées de cet incendie, au centre de Kabasha.

Centre de santé incendié par les terroristes ADF à Kabasha

D’après Meleki Mulala, coordonnateur de la nouvelle société civile congolaise, secteur de Ruwenzori, outre ces dégâts, ces terroristes ont aussi enlevé au moins vingt personnes parmi lesquelles, le médecin traitant de Kabasha, Mbusa Joakali. Dans la même foulée, notre source ajoute que parmi ces otages figurent aussi dix gardes malades.

A la suite de cette situation, plusieurs habitants se déplacent vers les régions supposées sécurisées. La société civile accuse les services de sécurité de n’avoir pas pris en compte les alertes. Elle déplore également qu’au cours de cette attaque ces terroristes n’ont pas été inquiétés. Lire aussi: 7 morts et deux centres de santé attaqués lors d’une attaque ADF à Maboya sur l’axe Butembo-Beni

Azarias Mokonzi

Lire :  Ituri :Des miliciens CODECO ont assiégé la concession de la société MGM