Les Chefs des Confessions religieuses chez Adolphe Muzito, sans dire grand-chose

Les chefs des confessions religieuses avec à leur tête le Pasteur Dodo Kamba sont allés à la rencontre de l’ancien Premier ministre, Adolphe Muzito ce mercredi 21 septembre. Face à la presse, le Pasteur Dodo Kamba a déclaré que la population doit savoir que c’est le rôle des hommes d’églises en tant que pasteurs de s’enquérir du climat, des avis des hommes politiques en prévention de tout ce qui peut arriver comme conflit.

Pour ce qui est du conflit intercommunautaire qui prévaut actuellement dans le territoire de Kwamouth, le chef des églises de réveil a précisé que leur rôle en tant que pasteurs est de prêcher l’amour. Sans dire quand chose, Kamba, recourant à un langage de bois a laissé entendre que l’entretien avec l’ancien Premier ministre Muzito a enrichi leur répertoire. « Jusqu’ici nous restons optimistes et croyants. Personne ne réussira à diviser notre peuple. Nous avons été destinés à vivre ensemble », a-t-il déclaré. Pour ce qui est du processus électoral, le Pasteur Kabamba, s’exprimant cette fois-là en lingala, a laissé entendre que sa plateforme a écouté Monsieur Muzito. Kamba s’est réjoui du fait que l’ancien Premier ministre est impliqué dans le processus piloté par la CENI : « Ses avis ne sont pas contraires, ils sont constructifs. C’est vraiment encourageant ses pensées pour le pays ».

Questions d’infocongo.net : Pourquoi avoir choisi Muzito maintenant ? Êtes-vous toujours en froid avec l’Eglise catholique et l’église protestante ?

Réponse de Dodo Kamba : « Nous sommes une famille. Les Catholiques et les Protestants sont parmi nous, sont des confessions sœurs. On peut avoir des avis divergents mais ça ne nous divise pas ». Kamba a affirmé que c’était un problème d’agenda simplement, pas de calcul politicien, quant à cette rencontre avec le leader du grand Bandundu, le Mfumu Mpa.

Lire :  Le futur Gouvernement Sama Lukonde passe de 47 à 55 membres

Une chose est vraie, cette rencontre intervient quelques jours seulement après la descente à haut risque de monsieur Muzito dans le territoire de Kwamouth, épicentre du conflit intercommunautaire entre Teke et Yaka qui a fait des dizaines des morts et des centaines des maisons incendiées. De sources digne de foi infocongo.net a appris que Muzito va poursuivre sa mission de réconciliation dans le grand Bandundu. Il est attendu ce weekend à Kenge où il va assister à une messe d’ordination avant de procéder à la remise des dons aux déplacés du conflit de Kwamouth. Il s’en suivre une tournée dans le Kwango où il va inaugurer quelques sièges de son parti.

Leave a Reply

Your email address will not be published.