Supplétif des ADF, Kyandenga et 10 de ses hommes arrêtés à Butembo

Le leader du groupe armé Mai-mai et supplétif des terroristes ADF, Kyandenga, de son vrai nom Kambale Kapaku Jean-Baptiste, a été arrêté dimanche 18 septembre dans la ville de Butembo (Nord-Kivu).

C’est avec une dizaine de ses hommes qu’il a été pris par les services de sécurité. Selon le capitaine Anthony Mwalushayi, porte-parole du secteur opérationnel Sokola1 Grand-Nord qui a rapporté la nouvelle, Kyandenga et ses hommes préparaient une attaque contre la ville de Butembo.

« Monsieur Kambale Kapaku Jean-Baptiste alias Kyandenga, leader du groupe armé Mai-Mai Kyandenga, supplétif des terroristes ADF/MTM vient d’être arrêté par les FARDC ce dimanche 10 septembre. Il a été arrêté surpris dans une réunion de planification de massacres ce soir dans la ville de Butembo. Ce leader est arrêté avec ses 10 combattants Mai-Mai qui assuraient sa sécurité », explique-t-il dans une dépêche.

Notons que Kyandenga et ses hommes sont accusés de plusieurs massacres dans le territoire d’Irumu et de la périphérie d’Eringeti (Nord-Kivu). Ce groupe armé est accusé d’être le supplétif des rebelles ADF aussi actifs dans cette partie du pays pour des activités criminelles. Lire aussi: Beni : l’armée repousse une attaque Mai-mai à Masambo

Azarias Mokonzi à Beni

Lire :  Beni : les ADF ont massacré plus de 45 civils dans le Ruwenzori, en moins de 15 jours

Leave a Reply

Your email address will not be published.