RDC : Réunion du bureau du Conseil Supérieur de la Magistrature

Le bureau du Conseil Supérieur de la Magistrature s’est réuni ce jeudi 8 septembre pendant 5 heures du temps, soit de 11 heures à 16 heures, à la Cour Constitutionnelle sous la présidence du Président de cette institution, Dieudonné Kamuleta qui est aussi Président du Conseil Supérieur de la Magistrature. A l’ordre du jour : la problématique de la surpopulation carcérale, la récurrence des décisions de justices iniques, la discipline des magistrats, le recrutement des magistrats civils et militaires, l’affectation des magistrats dans les provinces issues du découpage territorial.

Le président du Conseil Supérieur de la magistrature a associé à cette réunion la ministre d’État en charge de la Justice, Rose Mutombo dans le cadre des concertations entre le CSM et le ministère pour les domaines de compétence partagés. Tous les membres du bureau ont aussi pris part à cette réunion.

Au terme de cette grande réunion, la ministre de la justice s’est confiée à la presse.

A la question de savoir ce que le ministère de la justice va faire après la publication du sondage du Groupe d’Etudes sur le Congo, selon lequel les Cours et tribunaux sont parmi les institutions les plus corrompues du pays, la ministre d’Etat a vite réagi en ces termes : « Donnez-nous le temps nous allons nous y atteler ».

A l’occasion, le nouveau Secrétaire permanent du Conseil Supérieur de la Magistrature, Telesphore Nduba, a présenté les membres de son équipe au bureau. Tout s’est passé en toute convivialité.

Une photo de famille au perron de la Cour Constitutionnelle a immortalisé cette grande séance de travail. Lire aussi: RDC : Dieudonné Kamuleta Badibanga élu nouveau président de la Cour constitutionnelle

Lire :  La Cour constitutionnelle a tenu sa première audience avec ses 9 juges