Nord-Kivu : Les victimes des manifestations anti-MONUSCO seront inhumées le 5 août

Les victimes des manifestations anti-MONUSCO au Nord-Kivu seront inhumées ce vendredi 05 août à Makao. La décision a été prise mercredi 03 août au terme d’une réunion présidée par le vice-gouverneur policier du Nord-Kivu et les délégués de la synergie pour la campagne zéro MONUSCO en circulation.

D’après le coordonnateur provincial de la Véranda Mutsanga Patrick Ricky Paluku, le gouvernement congolais a décidé d’assister chaque famille des victimes avec une enveloppe de 2 mille dollars américains, une somme que les familles des victimes jugent humiliante.

« Toutes les familles des victimes doivent être indemnisées pour honorer la mémoire des congolais tués. Le contraire sera considéré comme une provocation de plus » a-t-il averti.

Cependant, la synergie pour la campagne zéro MONUSCO en circulation qui dénonce le mauvais comportement du gouvernement provincial visant à enterrer en cachette les manifestants tués, promet de continuer les manifestations anti-MONUSCO après l’enterrement des civils tués.

Rappelons que le bilan des manifestations anti-MONUSCO est de 36 morts dont 13 à Goma, 13 à Butembo, 4 à Uvira au Sud-Kivu, 3 à Kanyabayonga, 3 à Kasindi et 4 morts côté casques bleus ainsi que près de 170 blessés, chiffres avancés par la délégation gouvernementale dépêchée au Nord-Kivu par le chef de l’Etat.

Lire :  Nord-Kivu : les pêcheurs de Vitsumbi menacés par les Mai-mai

Leave a Reply

Your email address will not be published.