Haut-Lomami : 21 morts dans un accident de circulation à Musaka

Vingt et une personnes ont perdu la vie dans un accident de circulation survenu, samedi 30 juillet dernier, au village Musaka, dans le territoire de Kanyama (Haut-Lomami).

D’après plusieurs sources sur place, les victimes étaient à bord d’un grand camion parti de l’espace Grand-Kasaï à destination de Lubumbashi (Haut-Katanga).

Le rapporteur de l’Assemblée provinciale du Haut-Lomami et élu de Kanyama, Thierry-Caleb Lumbala s’est rendu, dimanche 31 juillet, sur le lieu de ce drame.

Thierry-Caleb Lumbala a fait savoir que le chauffeur du camion accidenté était dans un état d’ébriété. Il a perdu le contrôle du volant avant que le camion soit renversé dans un bourbier :

« Nous avons constaté qu’il y a un bourbier dans le village. Les informations à notre possession révèlent que le chauffeur était dans un état d’ébriété. Il a perdu le contrôle du volant et il s’est renversé. Il y a 21 personnes décédées y compris les enfants ».

Ce député provincial a précisé que les morts ont été inhumés sur place avec l’aide de la Croix-Rouge de la RDC alors que les survivants, une trentaine, sont admis dans un centre de santé de la place.

Deux parmi ces rescapés ont été acheminés à l’Hôpital général de référence de Kanyama parce que leur situation était grave, affirme Thierry-Caleb Lumbala.

De son côté, le gouvernement provincial du Haut-Lomami a dépêché le ministre provincial de la Santé sur place pour s’imprégner de cette situation.

Il a apporté un lot de médicaments aux survivants et de l’argent pour leur faciliter le déplacement ou leur évacuation « parce qu’il y en a qui veulent retourner d’où ils sont venus alors que d’autres décident de poursuivre leur voyage ».

Lire :  Nord-Kivu : les déplacés bénéficient d’une aide humanitaire de 250 tonnes du gouvernement central