Ituri : la milice FRPI se spécialise dans le pillage et l’abattage des vaches au village Ndoya

La milice FRPI a ajouté une nouvelle arme à son ignoble arsenal : le pillage des vaches des paisibles citoyens de la province de l’Ituri. En début de semaine, des hommes armés identifiés aux éléments de la milice de la Force de résistance et patriotique de l’Ituri (FRPI) ont fait incursion l’après-midi du lundi 27 juin au village Ndoya au sud du territoire d’Irumu, tuant et pillant du bétail.

Miliciens voleurs de bétails

Emmanuel Simbilyabo, président de la société civile de la chefferie de Mobala parle de plus 100 vaches pillées sans toutefois donner trop de détails sur le nombre exact.

« Ils ont surpris les éleveurs dans le village Ndoya et ont pillé plus de 100 vaches laitières avant de partir en tirant plusieurs coups de balles pour disperser les curieux, laissant une panique généralisée dans le village », ajoute-t-il.

Le député provincial Pascal Kakoraki invite le gouvernement à ne pas jouer à la politique de deux poids deux mesures dans la traque des rebelles actifs en Ituri.

« Au-delà de ces 100 bêtes pillées, il y a 4 autres abattues sur place par machette et arme à feu. Nous constatons quand il s’agit des uns, on réagit rapidement mais pour les autres, il y a une sorte de silence. J’invite le gouvernement de ne pas faire la politique de deux poids deux mesures. Ils doivent rapidement mettre le processus de P-DDRCS en marche », a-t-il dit.

Rappelons que ces miliciens sont dans le processus de paix depuis 2020 où il y a une accalmie dans la chefferie des Walendu Bindi mais ils sont plus cités dans le pillage des bêtes dans plusieurs entités au sud du territoire d’Irumu. Lire aussi: « Les FARDC vont neutraliser ou contraindre les groupes armés à se rendre » Général Richard Kasonga

Lire :  Beni: Des miliciens Mai-mai signalés au sommet du mont Maghukungu

Leave a Reply

Your email address will not be published.