Vital Kamerhe

L’ancien Directeur de Cabinet du Président Félix Tshisekedi et partenaire du Chef de l’Etat congolais dans la coalition CACH au pouvoir, a été acquitté jeudi en appel par la Cour d’Appel de Kinshasa/ Gombe, ont annoncé des sources proches de de son parti l’UNC.

Poursuivi pour détournement présumé de 55 millions de dollars us destinés à l’achat des maisons préfabriquées dans le cadre du Programme des 100 jours du Président Félix Tshisekedi, Vital Kamerhe, avait été condamné une première fois à 15 ans de réclusion criminelle, avant de voir sa peine réduite à 13 ans dans un premier appel. Une peine cassé à son tour en Cour de Cassation, qui avait ordonné un nouveau jugement en instance d’Appel, avec une nouvelle composition.

A Kinshasa, des observateurs indiquent que cet acquittement n’est pas vraiment une surprise, au regard des faits qui ont émaillé cette affaire et à la proximité politique qui lie cette personnalité au régime en place, dans lequel les partisans de Vital Kamerhe continuent d’occuper des postes stratégiques tant au sein du Gouvernement que des autres institutions du pays.

Près de 460 millions de dollars US étaient sortis du Trésor public pour le financement du Programme des 100 jours du Président Félix Tshisekedi, mais la plus grande partie de ce montant avait été détourné, et aucune enquête sur la véritable destination de ces sommes n’a été entreprise à ce jour. Lire aussi: RDC : Vital Kamerhe a regagné Kinshasa

Lire :  RDC/Belgique : le Dr Mukwege, le dernier des Mohicans ?

Leave a Reply

Your email address will not be published.