RDC : dispute familiale, amputation… Les circonstances sordides de la mort de Lukoki (Afrik foot)

Lundi, l’international congolais Jody Lukoki est décédé aux Pays-Bas, où il a grandi et où il résidait. Cette mort soudaine interpelle alors que le joueur, libre de tout contrat, était âgé de seulement 29 ans. Le média Het Laatste Nieuws en a révélé davantage sur les circonstances du drame. Selon cette source, tout serait parti d’une violente dispute familiale la semaine dernière au cours d’une soirée dans la ville d’Almere. Le média affirme que l’ailier aurait été passé à tabac par deux cousins et un ami, avant de rentrer chez lui.

Mais le Léopard aurait rapidement ressenti de fortes douleurs à la tête et au genou (il se remettait d’une rupture des ligaments croisés) et se serait résolu à aller à l’hôpital. Les médecins qui l’ont pris en charge ont alors décelé un état de santé préoccupant à cause d’une infection persistante et d’un manque d’oxygène qui ont visiblement nécessité l’amputation de sa jambe. Ce problème ne serait toutefois pas en lien avec la rixe mais possiblement provoqué par une addiction aux ballons aux gaz hilarant, une pratique dont Lukoki serait devenu accro.

Problèmes de santé

Après son opération effectuée durant le week-end, le joueur formé à l’Ajax Amsterdam aurait été maintenu dans le coma. Mais il n’a pas survécu, alors qu’il devait également subir une amputation du bras, et il a été emporté par un arrêt cardiaque lundi au petit matin. Une mort particulièrement glauque pour un sportif professionnel si ces détails se confirment…

Né à Kindu et arrivé très jeune aux Pays-Bas, l’ailier a fait ses classes au prestigieux centre de formation de l’Ajax Amsterdam mais sans parvenir à s’imposer chez les Lanciers malgré 35 matchs joués entre 2011 et 2014. Après un prêt à Cambuur et une saison au PEC Zwolle, Lukoki avait rejoint la Bulgarie et Ludogorets Razgrad, où il a évolué durant 5 ans. Puis, il a mis le cap sur la Turquie et Malatyaspor le temps d’une saison avant de tenter un retour au pays, au FC Twente, l’été dernier.

Lire :  CAN 2021: Neutralisés à Banjul (2-2), les Léopards n'arrivent pas à convaincre

En raison d’une blessure aux ligaments croisés, Lukoki n’a toutefois pas pu disputer le moindre match avec le club néerlandais, qui a résilié son contrat en février dernier après une condamnation pour violences conjugales. Après avoir représenté les Pays-Bas chez les jeunes, le Léopard comptait 3 capes avec la RDC, toutes en amical, les deux premières en 2015, la dernière en octobre 2020. Il n’y aura malheureusement pas de quatrième…

Avec Afrik foot.com

Leave a Reply

Your email address will not be published.