Nairobi : les travaux du dialogue consultatif avec les groupes armés renvoyés à plus tard, Félix Tshisekedi regagne Kinshasa ce vendredi soir

Le président Félix Tshisekedi regagne Kinshasa ce vendredi soir. Il n’a plus présidé le dialogue consultatif avec les groupes armés prévu à Nairobi ce jour.

Selon Tina Salama, porte-parole adjointe du président congolais, c’est pour des raisons logistiques que les travaux ont été renvoyés à plus tard, tous les groupes armés concernés n’étant pas sur place. « Le Président de la République ne reçoit pas les représentants des groupes ce vendredi à Nairobi. Une équipe congolaise restera sur place sous le Leadership du Président Uhuru Kenyata pour faire aboutir le processus. Problème logistique notamment… », a-t-elle écrit sur son compte Twitter.

« Certains groupes étaient ici, mais on veut une rencontre inclusive. Beaucoup d’entre eux sont encore en brousse. Il n’y a pas de spéculation. Les travaux se poursuivront », selon la présidence de la République.

Un groupe de travail sera formé par Félix Tshisekedi pour suivre les prochaines étapes à Nairobi. Certains parmi ses collaborateurs présents à Nairobi ont été reçus. Ils ont été édifiés sur la vision du chef de l’Etat par rapport à leur mission. « Dernière chance à tous les groupes armés opérant encore sur le sol congolais. Tous les groupes armés doivent déposer les armes et rejoindre le P-DDRCS et ceux étrangers rentrer chez eux. Déploiement imminent de la Force régionale pour les récalcitrants sous le Commandement de la RDC ». (Tina Salama sur Twitter)

Avant son retour à Kinshasa, Félix Tshisekedi a aussi échangé avec son homologue Kenyan Uhuru Kenyatta. Lire aussi: EAC : Tshisekedi, Kagame et Museveni attendus à Nairobi pour parler sécurité de la sous-région et M23

Lire :  Les ordonnances du Chef de l’Etat adoptées par la plèbe

Leave a Reply

Your email address will not be published.