Beni : reddition de 40 miliciens Mai-mai auprès des FARDC

Les forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont annoncé la reddition de 40 leaders combattants Mai-mai, dont une femme. Ces derniers ont accepté de sortir de la brousse et d’adhérer au processus de P-DDRC-S.

A en croire le capitaine Anthony Mwalushayi porte-parole militaire du secteur opérationnel Sokola 1 Grand Nord, ces rendus sont venus essentiellement de Mutwanga, Rugetsi et Lume, des agglomérations du secteur Ruwenzori, en territoire de Beni. Ilt ont été accueillis samedi 26 février au Bureau communal de Lume, par le colonel Charles Ehuta Omeonga administrateur du territoire de Beni.

Très ovationné pour cette reddition volontaire, le premier citoyen du territoire de Beni a réitéré son appel à tous les autres détenteurs illégaux d’armes de répondre à l’appel du chef de l’État congolais afin de contribuer au processus de pacification de la région de Beni, confrontée à plusieurs défis sécuritaires.

De leurs côtés, ces ex-miliciens ont déclaré être fatigués de la vie en brousse et s’engagent dorénavant à contribuer au développement de leurs milieux. Soulignons que quelques armes de guerre, des lances et machettes que détenaient ces rendus ont été remises aux autorités militaires en place. Lire aussi: Beni :15 ans de prison requis contre un co-fondateur d’un mouvement Mai-Mai

Venatche Ndaliko/ Beni

Lire :  Beni :15 ans de prison requis contre un co-fondateur d'un mouvement Mai-Mai