Jonas Kasimba

Les réactions ne cessent d’être enregistrées quelques jours, après que les mouvements citoyens et groupes de pression aient décrété 5 jours sans activités à Beni pour exiger la fin de l’état de siège.

Dans un entretien ce jeudi 27 Janvier 2022, le notable de Beni, et Directeur Général des établissements JOKAS-GROUP a estimé que la démarche est encourageante, mais la mission pour laquelle le chef de l’État a instauré cette mesure était dans le seul but de réussir.

« J’encourage le courage dont vous faites preuve. Néanmoins, je vous prie de comprendre que l’autorité de l’État, dont le chef de l’État, Félix Tshisekedi est garant de la nation et n’a jamais été instauré pour échouer. Au demeurant, l’état de siège ne peut pas être levé au motif qu’il a échoué, parce qu’il a été institué par un pouvoir public qui est appelé à réussir. C’est en effet ça la mission même de l’État, rétablir l’autorité de l’État », a-t-il fait savoir en conseillant aux manifestants de penser à une autre proposition pour privilégier la paix et la cohésion sociale.

« Je vous prie de faire une autre proposition au pouvoir, sinon Kinshasa ne vous concèdera pas le fait de dire que le chef n’avait pas bien réfléchi sur cette question de l’état de siège. Le chef est toujours jaloux de sa chefferie. Juste une pensée pour votre démarche », a-t-il précisé. Lire aussi: RDC : Jonas Kasimba et Mwanga Sylvano condamnent l’insécurité au Nord-Kivu et en Ituri

Notons que la ville de Beni, fait face à une série de manifestations pour exiger la fin de l’état de siège.

Lire :  Butembo: Un motocycliste abattu par des inconnus

Azarias Mokonzi

Leave a Reply

Your email address will not be published.