Représentants USN

A l’Union sacrée pour la nation, l’heure a sonné pour le rassemblement des troupes en vue des échéances électorales de 2213. Les présidents et leaders des regroupements politiques membres de cette plateforme politique se sont réunis lundi 24 janvier 2022 autour des chefs des institutions de la République à savoir Christophe Mboso, Président de l’Assemblée Nationale, Bahati Lukwebo, Président du Sénat et le Premier Ministre, Sama Lukonde.

Lambert Mende Omalanga, le président national de la Convention des Congolais Unis (CCU), a précisé l’objet de la rencontre:

Les leaders des regroupements politiques de l’Union sacrée renouvellent leur attachement à Félix Tshisekedi

« Les chefs des regroupements politiques de l’Union sacrée de la Nation se sont réunis avec les responsables des institutions. L’occasion a été mise à profit pour analyser la situation politique du moment. Il a été convenu, après avoir analysé brièvement ce qui se passe maintenant dans le pays, que les chefs des regroupements politiques de l’Union sacrée de la nation puissent se décider d’exprimer en cette circonstance, leur attachement à son Excellence Monsieur Félix Tshisekedi à qui ils ont souhaité également les vœux de bonheur, de prospérité, de longévité, et de succès pour l’an 2022 », a dit Lambert Mende à la presse, avant d annoncer l’adoption d’un calendrier de travail pour assurer les travaux au sein de l’Union sacrée de la nation. 

Les leaders de l’Union sacrée ont évoqué également les élections qui se profilent à l’horizon 2023:

« Il n’y a rien qui se fait au hasard. Si nous sommes ici aujourd’hui, c’est aussi parce que nous sommes en train d’évaluer le chemin qui a été parcouru depuis l’avènement à la tête de l’État congolais du Chef de file de notre famille politique, le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. C’est une date anniversaire qui fait partie de cette symbolique qui nous a amenés à nous regrouper ce soir pour le point, en famille », a conclu Lambert Mende.

Lire :  UDPS, vers un repli identitaire ?

Les chefs des institutions étaient entourés de grandes figures et leaders de toutes les formations politiques notamment Jean- Pierre Bemba Gombo du MLC, Ensemble pour la République représenté par une délégation conduite par Olivier Kamitatu, Willy Makiashi du PALU et Augustin Kabuya de l’UDPS et tant d’autres leaders membres de l’USN.