Monusco-FARDC-UPDF

Les forces armées congolaises et Ougandaises ont évalué les opérations contre les ADF dans lesquelles elles travaillent en étroite collaboration. Cette évaluation a été faite à l’issue d’une rencontre entre les deux armées à Kamango, une agglomération située dans la chefferie de Watalinga, dans le territoire de Beni (Nord-Kivu), samedi 22 Janvier.

Les échanges entre les deux forces se sont déroulés en présence de la MONUSCO. D’après le capitaine Antony Mwalushayi, porte-parole du secteur Sukola 1 Grand-Nord, les deux armées ont évoqué le problème de responsabilité ensemble avec leurs états-majors. Pour rendre plus efficace ces opérations, on ajoute à la philosophie de mutualisation des forces, la MONUSCO pour former une tripartite.

C’est pour la première fois que les UPDF vont travailler avec la MONUSCO a fait savoir le général Kayanja Muhanga :

« Pour la première fois, notre armée va travailler avec la MONUSCO. Notre souhait est de ramener rapidement la paix dans cette partie de la RDC », a-t-il fait savoir.

Côté FARDC, le coordinateur des opérations, le général major Camille Bambole a souhaité que les parties soient à la hauteur de la mission, celle de restaurer l’autorité de l’État.

« Cette rencontre a été souhaitée par nos autorités, et nous devons être à la hauteur de la mission nous confiée. Nous devons savoir que la finalité de la guerre est de donner la paix à notre population », a-t-il souhaité.

Cependant dans cette tripartite, chaque partie aura sa zone opérationnelle et ses missions.

Depuis le lancement des opérations de mutualisation des forces entre les FARDC et les UPDF, les violences ne cessent d’être déplorées dans les agglomérations, en dépit de la récupération de plusieurs bastions ennemis. Lire aussi: Ituri : 10 miliciens CODECO neutralisés par les casques bleus

Lire :  Un officier FARDC et un chef milicien Mai-mai lynchés à Lume

Azarias Mokonzi/Beni

Leave a Reply

Your email address will not be published.