Atelier CENI

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a clôturé, jeudi 20 janvier dernier, l’atelier d’évaluation du plan stratégique organisé dans la commune de la Nsele, en partenariat avec la Fondation internationale pour les systèmes électoraux (IFES).

Il s’agit de la première grande activité de l’année 2022 de la centrale électorale congolaise.

Les participants en retraite à Nsele ont planché sur l’élaboration d’un cadre qui devrait déterminer les actions futures programmées pour des objectifs bien précis.

Exhortant toutes les forces vives de la CENI à mettre en pratique le plan stratégique validé à la fin des travaux, le président Denis Kadima Kazadi a donné les orientations pour une approche qualitative, en exhortant toutes les forces vives de la centrale électorale à mettre en pratique le plan stratégique validé à la fin des travaux.

« La balle est désormais dans notre camp, faisons de notre plan stratégique une réalité. Il inspire tout ce que nous faisons, tout le travail auquel nous nous attelons : les plans opérationnels, la feuille de route. Nous devrons avoir toujours à l’esprit tout ce que nous nous sommes dit par rapport à notre vision, notre mission, les différents axes stratégiques que nous avons choisis. C’est en somme un cadre macro qui va nous permettre d’aller dans le sens de notre marche », a dit le numéro un de la CENI.

Ce schéma directeur de la CENI fixe les principaux types d’actions assortis des moyens à mettre en branle.

Cette institution d’appui à la démocratie dont le rôle est crucial dans l’organisation des scrutins s’est dotée d’une vision commune avec la résilience comme leitmotiv. Le président de la CENI est déterminé à relever le défi en 2023. Lire aussi: La CENI en atelier de planification stratégique à N’Sele avec ses partenaires

Lire :  Assemblée nationale : les députés nationaux de l'UDPS prennent acte de la démission de JM Kabund

Gel Boumbe

Leave a Reply

Your email address will not be published.