Molendo Sakombi

A la clôture du séminaire atelier de renforcement des capacités des cadres et agents de l’administration foncière du Nord et Sud Kivu s’est clôturé mercredi 19 janvier dernier à Goma, le ministre des Affaires Foncières Aimé Molendo Sakombi a indiqué que 2022 est bel et bien l’année de la tolérance zéro.

Le patron des Affaires foncières a précisé que ceux qui croient que ceci n’est qu’un slogan creux ne tarderont pas à se mordre les doigts. Il a affirmé sa détermination à traquer et débusquer tous les pêcheurs en eaux troubles qui comme des boulets entravent le renouveau du ministère.

Séminaire atelier de renforcement des capacités des cadres et agents de l’administration foncière du Nord et Sud Kivu

Tolérance zéro!

« Soyez assurés, mesdames et messieurs, que les temps ont changé ! Aujourd’hui, l’arrêté interministériel portant Bancarisation signé conjointement avec mon collègue des Finances stipule en son article 11, je cite : « le non-respect de l’Arrêté interministériel entraîne pour le fonctionnaire : Une peine disciplinaire conformément aux statuts des agents de carrière des services publics de l’Etat ; les poursuites pénales. Procédure : l’Autorité saisie de la violation de l’Arrêté transmet le dossier à l’Inspection Générale des Finances qui ouvre, sans délai, une enquête. Si les faits s’avèrent fondés, les conclusions du rapport d’enquête seront transmises au procureur général près la cour d’Appel pour l’ouverture d’une action publique, sans préjudice de l’action disciplinaire ». 

De même, “la Cellule Nationale de Renseignements Financiers, CENAREF en sigle, veille au grain pour enrayer toute tentative de fraude qui serait assimilée à du blanchiment d’argent », a prévenu Aimé Molendo Sakombi dans son discours de clôture.

Ainsi, des missions de l’inspection générale des Finances vont commencer à descendre sur terrain. Des sanctions positives, il y en aura aussi pour ceux qui vont se distinguer dans le bien.

Lire :  Nord-Kivu : Le SYECO/Butembo exige la prise en charge des enseignants non mécanisés avant la reprise des cours

Le ministre Sakombi promet des descentes trimestrielles de l’IGF et de la Cenaref au Nord et Sud Kivu

« Vous voyez bien que les instruments juridiques ne manquent pas pour réprimer avec la dernière énergie tout déviationnisme. Je vous promets que je serai sans pitié, et que la moindre incartade sera punie très sévèrement. Je vous annonce d’ores et déjà que, tous les trois mois, les inspecteurs de l’IGF feront la ronde des circonscriptions pour des audits pointus, et que les fraudeurs ne passeront pas à travers les mailles de leurs filets. Tolérance zéro veut dire qu’il n’y aura plus de pardon ! Les auteurs des dérives en paieront, croyez-moi, le prix fort ! Par contre, ceux d’entre vous qui feront preuve d’excellence dans leur travail seront récompensés. C’est ainsi que, lors de la prochaine cérémonie d’échanges de vœux, mon collègue des Finances et moi-même allons procéder à la remise des prix aux trois meilleures circonscriptions foncières qui se seront distinguées en termes de mobilisation des recettes », a-t-il ajouté.

Notons que les Affaires foncières figurent parmi les piliers du programme du gouvernement. Les réformes engagées, dit-il, nous considérons comme les leviers devant transformer les Affaires foncières en une administration moderne, créatrice de richesses et modèle.

Bancarisation à l’ordre du jour

« La Bancarisation et le relèvement des taux d’inscription, réinscription et radiation des opérations hypothécaires, et les mesures qui les accompagnent sont des solutions qui doivent booster, sans délai, la maximisation des recettes et nous permettre un dépassement exponentiel de nos assignations. Je suis déterminé à réussir la mise en œuvre de toutes ces réformes, et pour cela j’ai besoin de cadres et agents outillés pour relever ce défi. Vous tous qui avez bénéficié de ce séminaire, vous devenez à votre tour des formateurs, et vous avez le devoir de transmettre ces acquis à vos collaborateurs pour porter le plus haut possible le flambeau de notre administration dans vos provinces respectives », a-t-il conclu.

Lire :  Samih Jammal transféré au CMK pour un problème respiratoire (Avocat)

Ce séminaire de renforcement des capacités intervient quelques mois après celui de Lubumbashi regroupant les agents des Affaires Foncières venus des provinces Issues de la grande province du Katanga.

Leave a Reply

Your email address will not be published.