Atou Matubuana libéré

Moins d’une heure après son interpellation en fanfare samedi à son domicile par des agents près du Parquet la Cour de Cassation, l’ex-Gouverneur du Kongo central Atou Matubuana Nkuluki a regagné son domicile en homme libre.

Selon plusieurs sources, le Procureur général près la Cour de Cassation aurait reçu une injonction comminatoire des milieux politiques pour remettre en liberté Atou Matubuana.

Plusieurs réactions ont été enregistrées, désapprouvant la procédure brutale et humiliante de son arrestation, dont celle de Jean-Claude Vuemba, président de l’Assemblée provinciale du Kongo Central et du ministre congolais des Droits Humains, Fabrice Puela, qui évoque la présomption d’innocence reconnue à toute personne non encore jugée et condamnée.

L’ancien gouverneur du Kongo central devrait retourner lundi au parquet près la cour de cassation pour être entendu en homme libre.

Cette arrestation-libération expresse de l’intéressé, poursuivi pour détournements présumés des fonds publics à la tête de la province, semble accréditer un peu plus la thèse d’une intrusion manifeste du pouvoir en place dans l’administration de la Justice. Lire aussi:RD Congo : Atou Matubuana, une arrestation aux relents d’une guerre des clans

Lire :  Kongo-Central : Atou Matubuana obtient le préfinancement pour la construction du stade de Matadi

Leave a Reply

Your email address will not be published.