Armée ougandaise en RDC

Dans un communiqué rendu public ce mardi 30 novembre, le porte-parole des Forces armées de la République démocratique du Congo, FARDC, le général major Léon Richard Kasonga Cibangu confirme implicitement la présence des troupes ougandaises sur le sol congolais.

En effet, dans ce communiqué, que le porte-parole signe, il écrit :

« Les FARDC portent à la connaissance de l’opinion que conformément à la planification des opérations dédiées à éradiquer la violence, elles sont montées à l’assaut des positions des terroristes des forces démocratiques alliées ADF situé à Kambi ya Juwa, dans l’axe nord du secteur opérationnel Sukola 1 Grand Nord.

Menées de manière professionnelle, cette opération a bénéficié de l’appui de l’artillerie des forces de défense du peuple ougandais en sigle UPDF.

Pour l’instant, les forces spéciales congolaises appuyées par les unités spéciales ougandaises vont mener des opérations de fouille et de contrôle de zone pour nettoyer et sécuriser les positions des ADF touchés par les frappes de ce matin. Le bilan de cette opération sera rendu public dans les heures qui suivent. »

Il est clair qu’une artillerie qui opère dans une forêt touffue comme celle du Nord-Kivu ne peut qu’être sur le terrain, tout comme des opérations de fouille ne peuvent se faire à distance.

Chasseur ougandais

D’autre part, dans la journée, les forces ougandaises se targuaient d’avoir « atteint avec précision les ADF dans l’est de la RDC ». En effet, dans un communiqué le général de brigade ougandais Flavia Byekwaso a indiqué que les forces de l’UPDF dans ont mené des opérations conjointes avec leurs alliés des FARDC, aujourd’hui mardi matin, en utilisant des tirs aériens et d’artillerie. Il a conclu en précisant que « Les opérations contre les terroristes se poursuivront alors que nous recherchons d’autres cibles d’opportunité au cours des opérations au sol ».

Lire :  Sama Lukonde regagne Kinshasa précipitamment

On se souviendra pourtant que lundi, dans un point de presse animé avec le ministre de la Communication et des médias, la présence des troupes ougandaises e RDC était démentie par les officiels congolais. Lire aussi: L’Ouganda a mené des frappes aériennes et d’artillerie sur des positions ADF en RDC

Leave a Reply

Your email address will not be published.