Sanga Balende

Après les incidents survenus à la fin du match entre Sanga Balende et Maniema Union dimanche 21 novembre dernier, la Commission de Gestion de la Linafoot a décidé de sanctionner le club Sang et Or, après la suspension du résultat du match. L’équipe de Mbuji-Mayi paie cher les agissements de ses supporters.

En effet, dans sa décision, la Commission de Gestion de la Linafoot prend une série de mesure exemplaire pour éviter pareil cas à l’avenir. Le club de Mbujimayi devra se choisir un autre stade pour ses 3 prochaines rencontres en championnat. Le Blessing FC et le FC Lupopo futurs adversaires de Sanga Balende n’iront certainement pas au stade Kashala Bonzola avec son ambiance étouffante, pour leurs prochaines confrontations.

Toutes les rencontres de la manche aller de Sanga Balende à domicile se joueront à huis-clos. L’entraîneur Égyptien de Sanga Balende n’échappe pas à la décision de la Commission. Cette dernière vient « d’infliger une amende correctionnelle de 10.000$ US (Dix mille dollars américains) assortie d’une suspension jusqu’au parfait paiement ;  elle décide aussi de suspendre l’entraineur de SM Sanga Balende, Adel Mohamed O. pour 12 mois assortie d’une amende de 200$ ».

Le club de Mbujimayi devra également passer à la caisse. Sanga Balende est sommé de payer « les biens perdus par les officiels, à savoir 4 vareuses, un sifflet, un drapelet et un chronomètre intelligent ». Une amende de 10 000 Dollars Américains est également infligée aux Anges qui perdent par-dessus tout le match face à Maniema Union par forfait. Lire aussi: Linafoot D1 : plusieurs matchs reportés, seuls Maniema Union, Sanga Balende, Blessings et JSK feront le spectacle

Lire :  Linafoot D1 : victoire de Dauphin Noir de Goma sur RCK à Kinshasa (2-1)

Leave a Reply

Your email address will not be published.